•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des déchets à la rue pour un mois à Trois-Rivières

Six sacs pleins de résidus bruns sont en bordure de la rue.

Le nettoyage des terrains s'est effectué plus tôt cette année.

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Radio-Canada

Plusieurs résidents de Trois-Rivières ont profité du beau temps pour nettoyer leur terrain. La corvée printanière est arrivée plus tôt cette année, mais la cueillette de résidus verts ne se fera pas avant un mois.

Dans certains quartiers, des sacs de feuilles mortes et de résidus verts sont déposés en bordure des rues. Les collectes de la ville de Trois-Rivières sont prévues pour les semaines du 10 et du 24 mai. Des citoyens demandent de la devancer, ce à quoi la ville répond que ce ne sera pas possible.

Guillaume Cholette-Janson, porte-parole de la ville de Trois-Rivières s'adresse à un journaliste.

Guillaume Cholette-Janson, porte-parole de la ville de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada

Le porte-parole de la ville de Trois-Rivières, Guillaume Cholette-Janson, expliquait en entrevue que les calendriers de collectes ont déjà été imprimés et envoyés aux citoyens. Il tient à rassurer les citoyens: la présence des sacs en bordure des rues sera tolérée. Il demande par ailleurs la collaboration des citoyens en les invitant à les ranger dans un coin discret de leur propriété.

Les citoyens peuvent également se tourner vers l’écocentre s’ils veulent rapidement en disposer.

Des poubelles débordantes d'ordures sont installées sur le trottoir.

Jour de collecte des ordures à Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Un seul bac noir par famille

Dès lundi, les Trifluviens devront s’ajuster à un nouvel horaire de cueillette et de nouvelles consignes. Les ordures ménagères seront ramassées en même temps que le recyclage. Mais, dorénavant un seul bac à ordures par maison unifamiliale sera autorisé. La ville souhaite que les citoyens réduisent leur quantité de déchets. Toutefois, les propriétaires de garderies familiales ou les familles reconstituées pourront demander une dérogation.

Jusqu’à maintenant, 270 demandes ont été faites. La plupart d’entre elles ont été acceptées.

Avec les informations de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !