•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les écoles albertaines ouvertes, mais l’augmentation des cas inquiète

Un enfant lève le doigt dans une salle de classe.

En date du 12 avril, 362 écoles enregistraient 2 cas ou plus de COVID-19 en Alberta.

Photo : Reuters / Stephane Mahe

Radio-Canada

L'Alberta n'envisage pas de fermer les écoles, même si un grand nombre de cas de COVID-19 y sont enregistrés. Selon le gouvernement, le problème est surtout lié aux contaminations à l'extérieur des établissements.

Le premier ministre, Jason Kenney, affirme que depuis la réouverture des écoles en janvier, seulement 1370 cas de transmission à l'école ont été enregistrés, sur les 700 000 élèves.

Une fois de plus, on en appelle à la responsabilité individuelle.

Une citation de :Jason Kenney, premier ministre de l'Alberta

Il appuie ses propos en abordant la flambée du nombre de cas dans le comté d'Athabasca. Le secteur enregistre environ 1900 cas pour 100 000 habitants, l’un des plus hauts taux au pays, selon le premier ministre.

Malheureusement, tout ça viendrait en grande partie d’une fête d’anniversaire, dit-il. C'est ce qui arrive quand les gens pensent qu'ils peuvent être exemptés des mesures sanitaires.

Neil O'Shea, le surintendant pour les écoles publiques d'Aspen View, la région en question, explique qu'heureusement l'éclosion a eu lieu pendant les vacances. Les cours ont repris à la maison et les cours en présentiel ne reprendront que le 19 avril.

Nous continuerons de surveiller le nombre d'élèves malades, dit-il, et si nous devons y répondre nous repasserons en ligne pour stopper la propagation.

Un stress grandissant

Adam Jamieson, un enseignant dans le comté de Rocky View, a contracté la COVID-19 à l'école, ainsi que ses enfants. Face à ce danger et le stress qui l'accompagne, il a écrit au premier ministre, mais son courrier est resté sans réponse jusqu'à présent.

Les chiffres utilisés par le premier ministre ne reflètent pas mon quotidien.

Une citation de :Adam Jamieson, enseignant Rocky View County

Il trouve frustrant d'entendre la Dre Hinshaw dire que les variants affectent les enfants et que rien ne change. La science suggère que les écoles devraient être fermées, l'Ontario l'a fait, allons-nous juste attendre deux semaines de plus?

Il reconnaît que les élèves apprennent mieux en classe et que tous les enseignants s’entendent sur ce point, mais la réalité est que seulement la moitié des écoles sont pleines.

Il affirme que des centaines d'élèves étudient déjà à la maison. Soit ils sont malades, soit il s'agit de cas contacts ou des parents préfèrent voir leurs enfants rester à la maison pour ne pas risquer de ramener le virus à la maison, comme ce fut le cas pour lui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !