•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'augmentation des hospitalisations inquiète l'Alberta

Vue de profil d'un homme allongé dans un lit, avec un masque à oxygène posé sur le visage.

Les mutations du coronavirus accroissent le risque d'hospitalisation et de décès de 60 %, selon une étude ontarienne.

Photo : Reuters / Willy Kurniawan

Avec la hausse du nombre d'infections au SRAS-CoV-2 en Alberta, dont beaucoup sont liées à des variants du virus, la province met en garde contre l'augmentation des hospitalisations.

Actuellement, en Alberta, 402 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 88 aux soins intensifs. Il s'agit de 12 hospitalisations de plus que lundi.

Les hospitalisations augmentent dans la province et les cas sont en forte hausse.  [...] Si nous ne voyons pas de ralentissement bientôt, de nouvelles mesures pourraient être requises, affirme la médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw.

Elle précise que la province devra surveiller l’augmentation des cas au cours de la semaine ou des 10 prochains jours afin de décider si de nouvelles mesures sanitaires seront nécessaires.

Un mur de protection

Pour combattre le virus, Deena Hinshaw a demandé aux Albertains admissibles dans la phase 2C du plan de vaccination de prendre rendez-vous pour une première dose.

Les recherches démontrent que la première dose des vaccins de Pfizer et de Moderna fournit un puissant stimulant immunitaire, dit-elle.

Selon les données canadiennes, explique la Dre Hinshaw, la première dose de ces vaccins réduit les risques de contracter le virus de 80 %. La première dose du vaccin d’AstraZeneca, réduit quant à elle les risques d’infection de 60 à 70 % et les risques d’hospitalisation de 80 %.

Cela ne signifie pas que nous devons arrêter de nous inquiéter de la COVID-19

Une citation de :Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l'Alberta

Ces vaccins sont remarquablement efficaces pour prévenir une forme grave de la maladie et la mort, mais il faut quelques semaines à notre corps pour commencer à produire des anticorps et même là, il [le vaccin] ne protège pas à 100 %, ajoute-t-elle.

Bilan du jour

Dans son bilan de mardi, l’Alberta annonce 1081 nouvelles infections et 3 décès supplémentaires dus à la maladie.

Depuis lundi, les autorités sanitaires ont identifié 705 infections dues à des variants. Ces derniers représentent maintenant 52 % des infections actives dans la province.

Le nombre total d'infections au virus toujours actives est maintenant de 15 087.

Le taux de positivité en Alberta est de 8,90 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !