•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La Ville de Fermont vue des airs en hiver.

La Ville de Fermont (archives)

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord lance un appel au dépistage dans la ville de Fermont car une personne atteinte de la COVID-19 aurait fréquenté des lieux publics.

Les gens qui ont fréquenté le Pub Le Rephil, La Fer-Tek ou le Zonix entre le 5 et le 9 avril sont invités à se faire dépister.

Selon l'enquête menée par la santé publique, le risque de contamination dans ces établissements est cependant considéré comme faible.

Une éclosion de 14 cas de COVID-19 est en cours dans un milieu de travail à Fermont. La plupart d'entre eux sont des travailleurs qui proviennent d'une autre région.

Dépister pour déterminer s’il y a transmission communautaire

Ce dépistage massif permettra aux autorités sanitaires de déterminer si l’éclosion est contenue en milieu de travail où s'il y a de la transmission communautaire, explique le maire de Fermont, Martin Saint-Laurent.

De ce qu’on comprend, c’est une situation au travail, c’est des gens qui se côtoyaient au travail et à l’extérieur du travail parce qu’ils habitent tous dans les mêmes maisons. On espère donc que ça va s’arrêter là, mais c’est sûr que ça va peut-être être appelé à changer cette semaine en fonction de la situation qu’on va voir dans les cinq prochains jours, prévient le maire.

Martin Saint-Laurent, maire de Fermont

Martin Saint-Laurent, maire de Fermont (archives)

Photo : Radio-Canada

Présentement, le centre de dépistage de Fermont est situé au centre de santé. Si la demande devient trop grande, la caserne de pompiers pourrait être utilisée pour en faire un centre de prélèvement temporaire. Une avenue qui avait été empruntée avec succès lors de la première vague de COVID-19, indique M. Saint-Laurent.

Par ailleurs, le maire pense que le changement du palier d’alerte de la Côte-Nord en zone orange, annoncé mardi, devrait aider à réduire la propagation du virus à Fermont.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !