•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pénurie de main-d’œuvre en Abitibi-Témiscamingue n’est pas pire qu’ailleurs, selon Pierre Dufour

Pierre Dufour parle dans un micro lors d'une conférence de presse.

Pierre Dufour, ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue (archives)

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Jean-Marc Belzile

Le ministre responsable de l’Abitibi-Témiscamingue Pierre Dufour estime que la pénurie de main-d'œuvre que vit l’Abitibi-Témiscamingue n’est pas pire que dans d’autres régions.

Selon lui, plusieurs autres régions ont cette problématique et l’Abitibi-Témiscamingue ne fait pas exception.

Ce n’est pas propre à une région, il y a plusieurs régions qui ont cette problématique-là. Il y a plusieurs corps de travail qui ont cette problématique, estime Pierre Dufour.

Il réagit ainsi au fait que lui et son gouvernement ont rapidement rejeté la motion de la députée de Québec solidaire dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue.

Émilise Lessard-Therrien avait déposé une motion en mars afin que soit reconnue la crise de la main-d'œuvre, particulièrement dans le milieu de la santé.

Pierre Dufour estime qu’il ne faut pas cibler une simple motion pour faire une différence.

On est très conscient au gouvernement que la problématique de la santé existe en Abitibi-Témiscamingue. Elle existe aussi dans d’autres territoires, naturellement. En tant que porte-parole du gouvernement, moi-même et ma collègue Suzanne Blais, qui a déjà travaillé dans le système hospitalier, on est bien au fait de cette situation et on fait nos représentations auprès du ministre Christian Dubé régulièrement, ajoute Pierre Dufour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !