•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de variant dans le nord du Manitoba

Une pancarte près du trottoir avec des informations qui indiques que c'est un centre de dépistage de la covid-19.

Lundi, le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin, a déclaré que la province pourrait devoir très bientôt remettre en place des restrictions.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Radio-Canada

Les autorités sanitaires du Manitoba annoncent 135 nouveaux cas de COVID-19 ainsi que 2 morts supplémentaires en lien avec la maladie. De plus, un premier cas de variant préoccupant a été découvert dans le nord de la province.

Le gouvernement n'a pas dévoilé le type de variant découvert dans le nord ni le district de santé.

Soixante-sept nouveaux cas liés aux variants du coronavirus s'ajoutent au bilan de la province mardi, après les 412 cas annoncés samedi, alors ils représentent au moins deux jours de données.

Mardi, la province annonce 154 cas actifs liés aux variants, alors que ce nombre était de 101 samedi.

Dans la province, 89 % des cas de variants dans la province sont liés à la souche B.1.1.7, 4 % à la souche B.1.351, et 7 % n’ont pas été classés.

Winnipeg est la région sanitaire la plus touchée par les variants, avec un total de 138 cas.

La moitié des infections causées par les variants sont liées à des contacts étroits, et près d’un quart n’ont pas de source connue. Les autres cas sont liés aux voyages ou font encore l’objet d’une enquête de la santé publique.

L’une des morts annoncées mardi est celle d’un sexagénaire de Winnipeg, dont le cas est en lien avec le variant B.1.1.7 du coronavirus. Il s’agit de la deuxième mort liée à un variant au Manitoba.

Le second décès annoncé mardi est celui d’un octogénaire de Winnipeg, dont le cas est en lien avec l’éclosion au foyer de soins personnels Holy Family Home.

Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 6 % à l’échelle provinciale, et à 5,7 %, pour Winnipeg.

Faits saillants :

  • 1438 cas actifs
  • 33 070 personnes guéries à ce jour
  • 138 personnes hospitalisées, parmi lesquelles 62 sont encore contagieuses
  • 33 patients aux soins intensifs, dont 14 sont encore contagieux
  • 951 décès attribuables à la COVID-19
  • 35 459 cas ont été confirmés dans la province depuis le début de la pandémie

Le nombre de cas actifs est surévalué par la province en raison de retards dans le traçage des contacts. La province estime qu'une personne est guérie 10 jours après avoir contracté la COVID-19.

Cas de variants détectés ou séquencés jusqu’ici :

  • 426 cas du variant B.1.1.7
  • 20 cas du variant B.1.351
  • 33 cas n’ont pas encore été catégorisés
  • total de 479 cas de variants préoccupants
  • 154 sont toujours actifs, et 323 personnes sont rétablies

Depuis février 2020, 608 345 tests de dépistage ont été effectués, dont 1955 lundi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours, et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 89
  • Prairie Mountain : 5
  • Santé Sud : 5
  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 2
  • Nord : 34

Éclosion

Une éclosion a été déclarée au foyer de soins Fairview Personal Care Home, à Brandon, où le niveau d’alerte a été élevé à rouge dans le système de réponse à la pandémie de la province.

Les ordonnances sanitaires spéciales pour la Nation crie de Mathias Colomb, qui était atteinte par une importante éclosion, ont été levées.

Plusieurs Premières Nations se trouvent en meilleure situation récemment, mais certaines continuent de lutter contre d’importantes éclosions, selon Michael Routledge, conseiller médical de l’agence de santé de Manitoba Keewatinowi Okimakanak (MKO), l’organisme qui représente les Premières Nations du nord de la province.

Lorsque la COVID s’établit dans l’une de nos communautés, elle explose, affirme-t-il. Les éclosions sont liées au surpeuplement des logements, ajoute-t-il.

Il note que le taux de positivité des tests de dépistage reste vraiment élevé dans le nord de la province, soit près de 15 %, et que la présence de variants est préoccupante.

Je rappelle que le vaccin est excellent, mais nous ne sommes pas près de l’immunité collective, pour l’instant, poursuit Michael Routledge. D’où l’importance de respecter les recommandations de la santé publique.

Mardi, 20,7 % des adultes manitobains ont reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19, selon la province, comparativement à de 20,1 %, lundi.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !