•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Bas-Saint-Laurent enregistre 37 nouveaux cas de COVID-19

Un piéton portant un masque au centre-ville de Toronto.

La région compte actuellement 280 cas actifs du virus (archives).

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Radio-Canada

Le Bas-Saint-Laurent enregistre mardi 37 nouveaux cas de COVID-19, dont 17 dans la MRC de Rivière-du-Loup.

La région compte actuellement 280 cas actifs du virus.

Sur les 2406 cas confirmés depuis le début de la pandémie, 545 cas sont liés à des variants du SRAS-CoV-2, selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 380 cas (+1)
  • Rivière-du-Loup : 712 cas (+17)
  • Témiscouata : 178 cas (+8)
  • Les Basques : 51 cas (+2)
  • Rimouski-Neigette : 645 cas (+3)
  • La Mitis : 129 cas (+4)
  • La Matanie : 228 cas
  • La Matapédia : 61 cas (+1)
  • Indéterminés : 22 cas (+1)

Parmi les nouveaux cas recensés dans La Mitis, on retrouve un travailleur de la résidence à assistance continue (RAC) Jumelé Mitis de Mont-Joli, aux prises avec une éclosion de COVID-19. Au total, 11 travailleurs et 7 usagers ont contracté le virus.

L'usine Aliments Asta de Saint-Alexandre-de-Kamouraska recense également une nouvelle infection, pour un total de 21 travailleurs infectés depuis le début de l'éclosion.

Les variants toujours en progression dans la région

Un mois après la détection du premier cas de variant du virus de la COVID-19 au Bas-Saint-Laurent, le 12 mars dernier, une bonne proportion des cas de COVID-19 recensés quotidiennement dans la région est toujours associée aux variants.

Le Bas-Saint-Laurent a d'ailleurs enregistré, lors du dernier mois, le tiers de son bilan total de cas depuis le début, soit 800 cas sur 2406 cas.

Sur les 800 cas recensés dans les 30 derniers jours, 250 cas sont liés à la souche « conventionnelle » du virus de la COVID-19, alors que 550 cas sont associés à des variants du virus.

En entrevue au téléjournal Est-du-Québec, le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, le docteur Sylvain Leduc, a affirmé qu'il s'attendait encore à un mois difficile en ce qui a trait à la propagation de la COVID-19 sur le territoire de la région.

Écoles fermées

À l'école Lévesque de Saint-Donat, les cours sont suspendus mardi en raison de la présence d'un cas de COVID-19 qui fait l'objet d'une enquête de la santé publique.

Du côté de La Pocatière, une classe de la polyvalente a été placée en isolement préventif après qu'une personne ayant fréquenté l'école ait reçu un diagnostic associé à un variant du virus, selon le Centre de services scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup.

Par ailleurs, l'école secondaire Le Mistral, à Mont-Joli, est fermée pour la semaine en raison de la présence de plusieurs cas de COVID-19. Quatre élèves et un enseignant ont reçu un résultat positif au dépistage de la COVID-19.

Enfin, quatre classes de l'école secondaire de Dégelis sont présentement fermées.

La directrice générale du Centre de services scolaire du Fleuve et des Lacs, Nancy Couture, confirme que 11 cas ont été détectés depuis le 30 mars parmi les élèves et les membres du personnel de cette école.

Par contre, aucune éclosion ne s'y est déclarée.

Trois des quatre classes isolées devraient être de retour sur les bancs d'école jeudi.

50 % des personnes hospitalisées ont moins de 55 ans

Le CISSS confirme également qu'une dixième personne est hospitalisée à Rimouski.

Sur ces 10 personnes hospitalisées, cinq ont moins de 55 ans, selon le CISSS.

Jusqu'à maintenant, 48 496 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées dans la région, selon l'Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ).

Lundi, 22 nouveaux cas de COVID-19 s'ajoutaient au bilan régional.

Dans l'ensemble du Québec, la santé publique fait état de 1490 nouveaux cas de COVID-19 et de 12 décès supplémentaires.

Clinique de dépistage mobile à Price

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent annonce qu'une nouvelle clinique de dépistage mobile a été mise en place à l'Hôtel de Ville de Price, dans la MRC de La Mitis.

Cette clinique est ouverte mardi, de 16h à 22h et de mercredi à vendredi, de 8h à 16h.

Il est nécessaire de prendre rendez-vous avant de se présenter sur place pour un test de dépistage.

Avec des informations de Patrick Bergeron et de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !