•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une chanteuse du Grand Vancouver bat le record Guinness de la note la plus basse

Joy Chapan chante dans un studio d'enregistrement.

Joy Chapman a produit une note Do1, soit la plus basse sur un piano.

Photo : Livre Guinness des records

Radio-Canada

En chantant une note Do1, soit la plus basse sur un piano, une chanteuse du Grand Vancouver a battu le record Guinness de la note vocale féminine la plus basse au monde.

L’auteure-compositrice-interprète de Surrey Joy Chapman dit que son exploit représente un soulagement après une année angoissante pour y parvenir.

L’artiste a toujours chanté dans une gamme inférieure, même lorsqu'elle était enfant. Elle peut chanter les parties alto, ténor et basse d'une mélodie.

C’est sa nièce qui l’a encouragée à tenter de battre le record, détenu par une femme qui a chanté la note Ré2, soit la deuxième la plus basse parmi les Ré.

Je commence mes gammes de chant à Do2, explique Joy Chapman. Alors ma nièce a dit que je chantais beaucoup plus bas, que je pouvais tenter le coup.

Joy Chapman

Un processus éprouvant

Avec la pandémie et la fermeture de son studio, le parcours qui a suivi a été parsemé de difficultés pour Joy Chapman.

De plus, lors de l'une des premières tentatives, le vidéaste avait par mégarde activé le limiteur des sons graves du microphone et n'a pu enregistrer la note.

Maintenant qu'elle a battu le record, Joy Chapman se dit heureuse d'avoir pu laisser sa marque dans les livres d'histoire. Je voulais laisser quelque chose pour la postérité. Pourquoi? Parce que je pouvais le faire!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !