•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un coureur courageux sauve un enfant de la noyade

Un coureur plonge tête première dans la rivière afin de sauver un enfant de la noyade.

L'enfant, qui avait entre 10 et 15 ans, ne savait pas nager.

Un garçon a évité la noyade grâce au geste héroïque d'un coureur qui passait à proximité.

Photo : fournie par Ashley Pilon

Joseph Elfassi

Brad Pilon participait à un défi sportif quand il a entendu des appels à l’aide.

L’homme de Saskatoon a retiré un garçon ne sachant pas nager de la rivière Saskatchewan Sud, samedi.

Brad Pilon et sa femme, Ashley Pilon, participaient à un défi consistant à courir près de 6,4 kilomètres toutes les 4 heures, et ce, pendant 48 heures.

Vers 17 h, après avoir terminé la huitième étape de leur épreuve, les deux sportifs avaient parcouru 51 km en l’espace de 28 heures.

Ils se trouvaient près du parc Victoria, entre le Club de canoë et le centre sportif extérieur, lorsqu’ils ont aperçu des vélos d’enfants éparpillés sans supervision près de la berge.

Soudainement, j'ai vu Brad se précipiter vers la rive, et puis un de nos amis en vélo s’est mis à le suivre, explique Ashley Pilon. Et puis, tout de suite après, Brad était dans l’eau.

Brad Pilon raconte qu'il a entendu deux enfants appeler au secours. En se retournant, il a vu un enfant sur la rive qui courait en cherchant de l’aide. C’est à ce moment-là qu'il a aperçu le garçon dans la rivière. Il a tout de suite commencé à courir vers la digue.

Je l’incitais à battre des jambes pour se diriger vers la rive, et c’est là qu’il m’a dit qu’il ne savait pas nager, explique Brad Pilon, qui a sauté dans l’eau à ce moment-là.

Selon lui, le garçon qui devait avoir entre 10 et 15 ans, se retrouvait à 20 pieds de la rive. Après que Brad Pilon a réussi à le tirer hors de l’eau, des témoins sont venus lui offrir des vêtements secs.

Brad Pilon affirme que le jeune garçon était conscient, sain et sauf, et qu’une passante avait appelé les services d’urgence. Avec l’adrénaline, Brad Pilon n’a même pas remarqué à quel point l’eau de la rivière était froide.

Il n’y a pas eu de processus de réflexion, du tout. Dès que j’ai entendu : ''Je ne sais pas nager'', je me suis retrouvé dans l’eau, sans y penser.

Une citation de :Brad Pilon

Une fin heureuse

Le sauveteur improvisé ignore depuis combien de temps l’enfant était dans l’eau, mais il rappelle l’importance d'être sensibilisé à ce genre de situations.

Tout peut survenir à tout moment, et je suis assez heureux que le courant n’ait pas été un facteur là où se trouvait le garçon. Cette histoire aurait pu prendre une tout autre tournure!

Ashley Pilon n'est pas surprise du geste de son mari ce jour-là.

Il est très empathique et il pense toujours aux autres avant lui-même. Mais là, il s’est dépassé!

Une citation de :Ashley Pilon

Avec les informations de Candice Lipski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !