•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour du service d’Air Canada à l’aéroport de North Bay

Pancarte de l’aéroport Jack Garland de North Bay.

Air Canada revient à l'aéroport Jack Garland de North Bay.

Photo : Radio-Canada / Hugo Duchaîne

Radio-Canada

Le maire de North Bay, Al McDonald, annonce que les services d’Air Canada vont revenir à l’aéroport Jack Garland, à la suite de l’entente entre le gouvernement canadien et le transporteur aérien.

L'annonce survient 10 mois après le départ annoncé d’Air Canada, que M. McDonald avait qualifié de « perte dévastatrice » pour la région.

Air Canada était l’un des plus importants clients de l’aéroport de North Bay, qui a dû dédier 840 000 $ d’aide d’urgence du budget municipal à l’aéroport afin de compenser les revenus perdus pendant la pandémie.

Ce sont environ 500 emplois qui dépendent de l’opération de l’aéroport municipal de North Bay, selon M. McDonald.

Selon le député fédéral de Nipissing-Timiskaming Anthony Rota, les services d’Air Canada seront de retour à North Bay le 1er juin.

M. Rota affirme que des aéroports comme celui de North Bay sont cruciaux pour l’économie des régions.

Plus de munitions pour attirer les entreprises

Pour le maire de North Bay, le retour des services d’Air Canada est une bonne nouvelle pour la relance et l’attractivité de sa ville.

Al McDonald, maire de North Bay.

Al McDonald, maire de North Bay.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Nous voulons nous assurer que selon la distribution des vaccins, que nos citoyens et nos entreprises vont être capables de voyager lorsque la pandémie sera finie, explique-t-il.

Selon lui, étant donné la popularité croissante de North Bay comme destination de déménagement, le retour d’Air Canada donne plus de munitions pour attirer les entreprises dans la région.

En ce qui a trait au financement accordé pour continuer les opérations de l'aéroport pendant la pandémie, M. McDonald maintient que les fonds débloqués dans le budget municipal, soit 1,5 million de dollars, étaient nécessaires.

Une fois l’autorisation d’opérer un aéroport expirée, le processus de renouvellement est très long, dit-il, on ne pouvait pas cesser d’opérer l’aéroport.

Un soulagement pour la chambre de commerce

Pour le président de la chambre de commerce de North Bay, Peter Chirico, cette annonce est très positive.

Je suis vraiment vraiment content et soulagé franchement, même si nous avons passé la dernière année en situation de pandémie, ça a affecté les entreprises, explique-t-il.

Un homme avec un chandail devant une bannière.

Peter Chirico, président de la chambre de commerce de North, se dit soulagé d'apprendre le retour d'Air Canada dans la région.

Photo : Radio-Canada / Francis Beaudry

Une des entreprises qui va le plus bénéficier du retour du transporteur aérien selon lui, c’est l’industrie du tournage de films, une industrie qu'il qualifie d'importante dans la région.

Si les faire conduire jusqu’à North Bay à partir de Toronto ne prend que trois heures de route, il reste qu’un vol d’avion de 40 minutes est beaucoup mieux, affirme-t-il.

Il ajoute que le retour d’Air Canada à l’aéroport Jack Garland est important pour la reprise économique après la pandémie.

M. Chirico affirme que le gouvernement fédéral a bien fait d’imposer des conditions de services aux régions dans ses négociations avec Air Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !