•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Lévis met l’été sur pause

Les jeux d'eau du quai Paquet, à Lévis.

Lévis opte pour la prudence et retarde le dévoilement de sa programmation estivale.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Jugeant la situation épidémiologique très inquiétante en Chaudière-Appalaches, la Ville de Lévis retarde le dévoilement de sa programmation estivale afin d’éviter d’attiser un « effet de relâchement » dans la population.

Il faut être prudent à la Ville avant d'ouvrir la machine pour des activités, même extérieures. On va attendre de voir si la situation se stabilise, affirme le maire Gilles Lehouillier.

La Ville de Lévis avait l’intention de donner un peu d’espoir aux citoyens en dévoilant une série d’activités qui pourraient se tenir dans les différents parcs du territoire.

Le maire ne veut toutefois pas commettre d’impair étant donné les récents resserrements des mesures sanitaires du gouvernement Legault et ainsi créer cet effet de relâchement.

On maintient le cap avec "Cet été, je parcours Lévis", mais on ne veut pas faire d'annonce avant un moment qu'on va juger opportun, explique M. Lehouillier.

La Ville assure tout de même que les Lévisiens auront de quoi se divertir cet été. Il faut cependant modérer ses attentes.

On va avoir des activités qu'on va pouvoir déployer. Il n'y aura pas de grands festivals. Ça va être de petites activités, relate le maire.

Confondre déconfinement et relâchement

La prudence de Lévis découle du fait qu’un certain relâchement a été constaté au sein de la population par les services policiers. Le couvre-feu est notamment un peu plus difficile à faire respecter.

Un total de 12 constats d’infraction ont été remis en ce sens entre le 5 et le 11 avril.

On est dans une période où c'est très difficile pour la population. Pendant un certain moment, on a un peu confondu déconfinement avec relâchement, déplore Gilles Lehouillier.

Pour le moment il faut se serrer les coudes et continuer à appliquer les consignes.

Une citation de :Gilles Lehouillier, maire de Lévis

La vaccination massive est selon le maire la seule solution qui nous permettra de sortir de cette crise.

Dans l’intervalle, l’été se prépare en coulisse. La Ville a d’ailleurs ouvert les inscriptions pour les camps de jour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !