•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec les beaux jours, difficile de respecter le couvre-feu

Deux policiers, avec des masques, près de leur véhicule de police.

Les policiers ont donné des amendes pour non-respect du couvre-feu

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Radio-Canada

Les policiers de la ville de Trois-Rivières ont remis 14 constats d’infraction au cours de la fin de semaine, tous pour non-respect du couvre-feu : 10 dans la nuit de vendredi à samedi et quatre dans la nuit de samedi à dimanche.

Pour plusieurs, il est difficile de résister à l’appel des soirées quasi estivales. Au Québec, un peu plus de 1200 personnes se sont fait intercepter alors qu’elles étaient en infraction. Trois-Rivières fait plutôt bonne figure jusqu’à maintenant.  Mais les policiers de la ville devront faire appliquer les nouvelles règles sanitaires concernant le port du masque à l’extérieur.

Plus de sensibilisation que de contraventions

Depuis jeudi, en zone rouge et orange, si un groupe de plus de deux personnes qui ne résident pas à la même adresse pratiquent une activité extérieure, chaque personne doit porter un masque. À l’émission En direct, la porte-parole du service de police de Trois-Rivières, Carole Arbelot, a indiqué que pour l’instant, les policiers font davantage de sensibilisation : On pense qu’il y a un certain laps de temps pour la sensibilisation, que les gens ont le temps de se réajuster et de comprendre l’information. Elle a aussi rappelé que les gens étaient moins devant les écrans pour profiter de l’extérieur. Plusieurs n’étaient pas courant des nouvelles mesures.

Carole Arbelot constate que jusqu’à maintenant, l’information passe bien auprès de la population. Selon l’évolution de la situation, le service de police n'exclut pas la possibilité de devoir prendre des mesures répressives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !