•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élizabeth Giguère obtient finalement sa chance avec Équipe Canada

Elizabeth Giguère déjoue la gardienne Julia Vandyk pour donner la victoire aux Golden Knights de l'Université Calrkson en finale du Frozen Four, championnat du hockey universitaire américain (NCAA)

Elizabeth Giguère remplit les filets adverses dans l'uniforme des Golden Knights de l'université Clarkson, depuis quatre saisons.

Photo : The Associated Press / Stacy Bengs

Élizabeth Giguère a finalement reçu l’invitation tant attendue. L’attaquante de Québec, joueuse par excellence du réseau universitaire américain l’an dernier, sera du camp de sélection d’Équipe Canada, à Halifax, en vue du Championnat mondial de hockey.

La joueuse étoile de l’Université Clarkson avait été avisée de l’invitation par Hockey Canada depuis un petit moment, mais elle ne cachait pas sa joie, lundi, après l’annonce officielle.

Je suis vraiment heureuse. J’ai juste hâte d’être sur la glace avec l’équipe et de montrer que j’ai ma place, a-t-elle lancé.

Revenue des États-Unis il y a deux semaines, Giguère s’envolera vers Halifax mercredi pour le camp d’une durée d’une semaine. Les 47 joueuses invitées y compétitionneront pour l’une des 23 places dans l’alignement de l’équipe au Mondial qui se déroulera également à Halifax, en mai.

En contrôle de sa destinée

Il y a beaucoup de talent. Ce sont toutes de bonnes joueuses. Je vais devoir montrer mes habiletés offensives, mais aussi bien jouer défensivement, explique celle qui a marqué 89 buts en 137 matchs dans l’uniforme des Golden Knights de Clarkson.

Auteure du but gagnant en prolongation, Elizabeth Giguère soulève le trophée remis à l'équipe championne du hockey universitaire américain (NCAA)

En 2019, Elizabeth Giguère avait guidé les Golden Knights au championnat de hockey universitaire américain (NCAA).

Photo : The Associated Press / Stacy Bengs

Vu ses succès, l’absence d’invitations aux camps d’Équipe Canada avait fait sourciller certains intervenants du monde du hockey, ces dernières années. Giguère assure toutefois qu'elle n’en garde aucune rancœur. Dans quelques jours, elle aura la chance de faire ce qu'elle a toujours espéré : se prouver parmi les meilleures joueuses au pays.

Quand je n’ai pas été invitée ces dernières années, j'ai continué à m'amuser et m’améliorer à Clarkson. Hockey Canada a toujours suivi ma carrière et là ils ont décidé de me donner ma chance.

Fouler la glace avec une idole

Si elle se sent à sa place parmi l'élite, Élizabeth Giguère ne cache pas qu’il sera spécial de fouler la glace avec la capitaine canadienne, la Beauceronne Marie-Philip Poulin.

Même si je vieillis, je suis encore une petite fille en dedans. Avoir Marie-Philip Poulin à côté de moi, ça va toujours être un rêve, lance-t-elle.

Ne reste plus qu’à voir si elle réalisera un autre rêve en revêtant l’uniforme du Canada en compétition. À moins d’un an des Jeux olympiques d’hiver, le moment ne pourrait être mieux choisi pour percer l’alignement.

C’est sûr que je pense aux Jeux, mais je me concentre sur ce camp-là et essayer de faire l’équipe pour aller au Mondial. Je vais m'amuser et faire de mon mieux.

Avec les informations de Jean-Philippe Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !