•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux de vaccination de la région dépasse celui du Québec

Une infirmière prépare une dose de vaccin.

En date d'aujourd'hui, 23,37 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées par 100 personnes au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Photo : CBC / Evan Mitsui

« Ça n’arrête pas de bien aller! », lance le directeur de la campagne de vaccination au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marc Thibeault, qui se réjouit de voir que le taux de doses administrées dans la région a dépassé celui du Québec.

Actuellement, le taux de vaccination régional est de 23,37 doses administrées par 100 habitants. Il s’agit d’un taux supérieur à la moyenne nationale de 22,63 doses, toujours sur 100 habitants. Cette statistique est utilisée, car des deuxièmes doses ont commencé à être administrées dans la région.

La semaine dernière, on s’était donné une cible de rattraper la moyenne provinciale et ce matin, on l’avait dépassée un petit peu. On a vraiment fait un blitz la semaine dernière. C’est excellent comme vaccination et on espère continuer. On espère avoir des vaccins supplémentaires qui vont nous être annoncés pour continuer , dit Marc Thibeault.

Le directeur insiste sur le fait qu’un effort collectif est nécessaire pour atteindre des résultats optimaux. Pour atteindre l’immunité collective, au moins 50 % de la population doit être inoculée. Marc Thibeault a même déjà évoqué jusqu’à 70 %.

C’est très positif. On s’attendait à ça. On avait quelques craintes, mais on sait qu’en général, notre population réagit très bien à l’offre vaccinale. C’est pour ça que dès ce matin (lundi), on offrait de la vaccination rapide avec l’AstraZeneca à Jonquière , a-t-il renchéri.

Marc Thibeault, qui est aussi directeur général adjoint du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS), écarte la possibilité de vacciner la nuit, comme c'est le cas dans certains centres de Québec. Des étapes restent à franchir avant d'en arriver là.

Dans notre planification, ce qu’on souhaite c’est pouvoir vacciner sept jours sur sept dans tous nos sites. On veut aussi maximiser le potentiel de nos sites. On n’est pas encore à 100 %. On a parlé à nos gestionnaires dimanche et ils nous disaient : "Donnez-nous des vaccins, on peut en prendre encore plus tous les jours". S’il faut évaluer d’autres possibilités, on va le faire. C’est pour ça qu’on recrute , rappelle de directeur de la campagne, invitant les personnes désireuses de joindre l'équipe de vaccination à composer le 1-833-704-0222.

Dans un monde idéal, entre 4000 et 4500 Saguenéens et Jeannois seraient vaccinés chaque jour. La semaine dernière, certaines journées se sont avérées particulièrement productives, avec 3500 doses administrées, selon le résumé dressé par Marc Thibeault. Le CIUSSS se dit toujours en mesure d’atteindre la cible fixée par Québec : une première dose de vaccin administrée pour l’ensemble de la population volontaire d'ici au 24 juin.

C’est atteignable. Facilement? Il va falloir continuer à mettre les efforts et obtenir les vaccins. Mais c’est notre cible depuis le début et on ne lâche pas.

Une citation de :Marc Thibeault, directeur régional de la campagne de vaccination

Depuis samedi, les employés de la santé qui ne travaillent pas pour le CIUSSS peuvent être vaccinés. Il s’agit du groupe 2 prioritaire. Suivront les personnes atteintes de maladies chroniques au cours des prochains jours.

Les pharmaciens arrivent en renfort

La vaccination débutera à compter de mercredi dans certaines pharmacies du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Des plages horaires sont affichées sur le portail Clic Santé. Le vaccin d’AstraZeneca sera d’abord utilisé pour les 55 ans et plus.

La pharmacienne et copropriétaire du Familiprix d'Hébertville, Joëlle Turcotte, mettra l'épaule à la roue.

On a travaillé très, très fort, mais on était prêts et avec la vaccination pour l'influenza, ça nous donne une super belle expérience. On a vraiment aimé ça. On a le sentiment du devoir accompli, on a le sentiment de contribuer à la planète, on a le sentiment de fierté et d’enfin réussir à retrouver un semblant de vie normale , a confié la pharmacienne.

Des doses du vaccin de Moderna seront aussi distribuées aux pharmacies.

Avec les informations d’Annie-Claude Brisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !