•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'école secondaire Le Mistral fermée pour le reste de la semaine

La polyvalente Le Mistral de Mont-Joli

La polyvalente Le Mistral de Mont-Joli (archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

L'école secondaire Le Mistral, à Mont-Joli, demeurera fermée pour le reste de la semaine. Dans un communiqué, le Centre de services scolaire des Phares indique devoir prolonger la fermeture, prévue au départ seulement pour lundi et mardi, en raison de la présence de cas de COVID-19.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirme que trois élèves et un membre du personnel de l'école ont contracté la COVID-19. Certains de ces cas sont associés à des variants du virus, selon le CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Les cours seront dispensés à distance pendant cette période. La situation doit être réévaluée d'ici la fin de la semaine.

D'autres classes en isolement

Quatre classes ont aussi été placées en isolement à l'école primaire Norjoli, à Mont-Joli. Un élève et un membre du personnel ont reçu un résultat positif à leur test de dépistage de la COVID-19.

Deux autres classes sont en isolement à l'école du Portage-de la Rivière, à Sainte-Angèle-de-Mérici. Deux membres du personnel ont contracté le virus.

Un élève de l'école Bois-et-Marées, située dans le secteur Luceville, à Sainte-Luce, a aussi reçu un résultat positif au test de dépistage. Par contre, aucune classe n'a été placée en isolement puisque l'enfant n'a pas fréquenté l'établissement, alors qu'il était contagieux.

L'augmentation des cas inquiète dans La Mitis

La MRC de La Mitis figure parmi les secteurs du Bas-Saint-Laurent qui ont été plutôt épargnés par le virus au cours des derniers mois.

L'accalmie semble terminée puisque 20 cas de COVID-19 ont été recensés dans la MRC depuis samedi.

Le préfet, Bruno Paradis, croit que la situation est inquiétante. Je suis peu surpris, déçu, mais je pense que les gens, puis on l'a vu aujourd'hui, comme on l'a fait au début, vont rapidement se reprendre en main, soutient-il à ce sujet.

Je pense que les gens sont un peu essoufflés. Le fait qu'il n'y avait pas de cas, sûrement que les gens avaient l'impression qu'on était à l'abri de cette situation-là.

Une citation de :Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis

Le préfet ajoute qu’avec l’arrivée du beau temps, les citoyens sont moins portés à demeurer confinés chez eux et les rencontres se multiplient.

Des plages horaires toujours disponibles pour la vaccination

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent indique que plus de 2000 plages horaires pour la vaccination contre la COVID-19 sont toujours libres au Bas-Saint-Laurent.

Près de 1000 rendez-vous sont disponibles pour recevoir le vaccin d'AstraZeneca.

Environ 1100 places pour des doses de vaccins de Moderna ou de Pfizer ont aussi été libérées en mai pour les 60 ans et plus.

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, demande par ailleurs aux citoyens d'aller se faire vacciner.

Il faut trouver une solution et la seule que je vois, c'est la vaccination. Faut se faire vacciner, puis en grand nombre et rapidement.

Une citation de :Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

On a la chance d'avoir des vaccins encore disponibles, prenons-les! Allons-y! Après ça, on va passer à d'autres choses, poursuit-elle.

Plus de 45 000 Bas-Laurentiens ont désormais reçu une première dose de vaccin, soit un peu plus de 23 % de la population régionale.

Par ailleurs, les travailleurs et les résidents des CHSLD de la région doivent recevoir leur deuxième dose de vaccin cette semaine.

D'après les informations de Shanelle Guérin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !