•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Legault réhabilite le député Denis Tardif

Denis Tardif en conférence de presse à Rivière-du-Loup.

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, pourra réintégrer le caucus de la CAQ. Radio-Canada a appris qu’après en avoir été exclu pour non-respect des mesures sanitaires, il a reçu l'autorisation du premier ministre François Legault de reprendre sa place dans l’équipe, probablement la semaine prochaine.

Le député Tardif a multiplié les efforts pour obtenir le pardon de son chef, ce qui n’était pas acquis. En décembre dernier, il a été surpris dans une microbrasserie de sa région en état d’ébriété avancé avec des membres de son équipe de circonscription, sans aucun respect des règles de distanciation physique.

L’événement a été capté sur vidéo, ce qui a plongé non seulement le député dans l’embarras, mais aussi le gouvernement de la CAQ. L’élu a été forcé de quitter le caucus et de siéger à titre indépendant.

Malgré tout, Denis Tardif, qui a reconnu publiquement son erreur, a décidé de poursuivre activement son travail de député indépendant et de donner suite aux dossiers sur lesquels il travaillait pendant qu’il faisait partie du caucus de la CAQ.

Après les Fêtes, M. Tardif a fait une tournée virtuelle de sa circonscription pour y rencontrer conseils municipaux, entrepreneurs et organismes communautaires. Il s’est ainsi bâti un capital de sympathie et a réussi à récolter plusieurs appuis significatifs.

Les MRC de Témiscouata, Les Basques et de Rivière-du-Loup ont même adopté des résolutions pour demander la réintégration du député au caucus de la CAQ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !