•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 à la Maison Aube-Lumière de Sherbrooke

La Maison Aube-Lumière de Sherbrooke.

Cinq nouveaux employés ont contracté la COVID-19 à la Maison Aube-Lumière, à Sherbrooke, qui présente actuellement une éclosion.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Maison Aube-Lumière, qui offre des soins de fin de vie à Sherbrooke, est frappée par une éclosion de COVID-19. Cinq nouveaux employés ont contracté la COVID-19, ce qui porte à huit le nombre de personnes touchées par le coronavirus.

En tout, sept employés et un résident ont été contaminés. Ce dernier a d'ailleurs dû être retourné à la maison. On ne peut pas, nous sommes une zone froide, tiède, qui fait que nous ne sommes pas équipés pour s'occuper d'un cas de COVID, explique le directeur général de la Maison, Christian Gagnon, qui admet que la décision a été très difficile à prendre.

Cette éclosion n’amène toutefois pas beaucoup de changements dans les mesures sanitaires de la résidence, qui étaient déjà très strictes, souligne Christian Gagnon.

« On a été 13 mois sur un fil. On a accueilli au-dessus de 150 patients dans les 13 derniers mois, malgré la COVID [...] pour une [première fois], ça arrive. »

— Une citation de  Christian Gagnon, directeur général de la Maison Aube-Lumière

Il y avait beaucoup de règles déjà faites. Présentement, ce que ça amène de plus, c’est vraiment le port d’équipement de protection individuelle pour tous les gens qui entrent ici, et on priorise la famille, comme c’est demandé par la santé publique et le ministère des Services sociaux depuis toujours, mentionne-t-il.

Deux visiteurs peuvent être admis par période de 24 heures. Les bénévoles, qui étaient plus de 200 avant le début de la pandémie, doivent aussi rester à la maison, pour le moment.

Six patients séjournent en ce moment à la Maison Aube-Lumière, les mêmes qui sont là depuis quelques semaines, selon Christian Gagnon. Personne d’autre ne pourra être accepté dans la Maison avant la fin de l’éclosion.

Avant mars 2020, l'établissement pouvait accueillir une douzaine de personnes à la fois.

Les employés vont « bien dans les circonstances »

Tous les employés de la Maison Aube-Lumière étaient pourtant vaccinés. Selon Christian Gagnon, ils vont toutefois bien.

« Je leur ai parlé hier, personnellement, je les ai tous appelés. Ils vont bien dans les circonstances, ils avaient tous été vaccinés. On est tous vaccinés ici, donc c’est sûr que ça aide. »

— Une citation de  Christian Gagnon, directeur général de la Maison Aube-Lumière

Ils attendent leurs dix jours qu’ils doivent attendre pour pouvoir revenir s’ils n’ont pas d’autres symptômes, ajoute-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !