•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des coupes forestières qui dérangent près des sentiers de Récré-eau des Quinze

Des coupes forestières.

Des coupes forestières ont eu lieu près des sentiers de Récré-eau des Quinze.

Photo : gracieuseté Jonathan Jensen Lynch

Tanya Neveu

Au Témiscamingue, de récentes coupes forestières exécutées près d’un des sentiers de Récré-eau des Quinze dérangent.

Des images ont circulé sur les réseaux sociaux au cours des derniers jours. Le paysage entourant le sentier de la Tour à feu, à St-Eugène-de-Guigues, a complètement changé.

Ces coupes étaient toutefois nécessaires, selon la municipalité, propriétaire de ces terres.

C’est un beau site. C’est vraiment désolant de constater ça, lance un marcheur, Jonathan Jensen Lynch.

Un boisé où on a coupé des arbres.

Jonathan Jensen Lynch dénonce les récentes coupes effectuées près du sentier de la Tour à feu.

Photo : gracieuseté Jonathan Jensen Lynch

Ce dernier a sursauté en circulant dans le sentier de la Tour à feu il y a quelques jours, un endroit qu’il a l’habitude de fréquenter avec sa famille.

La machinerie a passé à travers le sentier comme tel. La coupe arrive vraiment près du sentier. On voit une grande étendue de coupes à blanc. Je veux bien accommoder l’économie autour, mais nos milieux naturels et nos milieux de plein air sont super importants. Je pense qu’il y a moyen de cohabiter, dit-il.

Depuis sa création il y a une vingtaine d’années, l’organisme Récré-eau des Quinze prend des ententes de droit de passage avec les municipalités dans lesquelles les sentiers sont aménagés.

L’administrateur pour Récré-eau des Quinze, Jacques Larouche, affirme que l’organisme avait été mis au courant des travaux et qu’ils étaient nécessaires.

On est obligé de vivre avec ça.

Une citation de :Jacques Larouche

Un ingénieur a entre autres recommandé la coupe afin d’éviter la propagation de la tordeuse des bourgeons d’épinettes, présente dans le secteur.

Quand il y a des chablis ou de la tordeuse, ils sont obligés de faire quelque chose. On entend parler à quel point ça peut être dangereux pour les feux de forêt, consent-il.

La municipalité a aussi réagi en affirmant que ces travaux ont été effectués il y a un an, au printemps 2020. Une bande de 150 pieds a été laissée entre le sentier et le secteur de coupes, selon le maire de Saint-Eugène-de-Guigues, Marco Dénommé. Il assure que des travaux de reboisement auront lieu.

Récré-eau des Quinze entretient 27 kilomètres de sentiers pédestres depuis 20 ans. L’achalandage des sentiers a connu une hausse de 30% depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !