•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les habitants de Windsor-Essex devraient être en « état d'alerte »

Le Dr Wajid Ahmed  pose devant la caméra lors d'une entrevue.

Le Dr Wajid Ahmed est le médecin hygiéniste du Bureau de santé Windsor-comté d'Essex.

Photo : Radio-Canada / Alex Brockman/CBC

Radio-Canada

Windsor-Essex voit son nombre de cas de COVID-19 augmenter et la communauté devrait profiter du confinement actuel pour maîtriser la situation, selon le médecin hygiéniste Wajid Ahmed. Il a tenu ces propos lors du point de presse quotidien de Santé publique du comté de Windsor-Essex (WECHU), lundi.

Même si le comté de Windsor-Essex n'a pas connu jusqu’à présent des hausses significatives de nouveaux cas comme ailleurs en Ontario, le Dr Ahmed a déclaré que les résidents devaient rester en état d’alerte en raison de l'augmentation des cas dans la région.

C'est une occasion parfaite pour nous de renverser la situation et de réduire la transmission à un niveau qui nous permettra de rouvrir dans une zone moins restreinte.

Une citation de :Le Dr Wajid Ahmed, médecin hygiéniste du comté de Windsor-Essex

Le confinement provincial et l'ordre de rester à la maison qui sont entrés en vigueur la semaine dernière dans toute la province, limitant les achats aux biens essentiels et les restaurants aux commandes à emporter, devraient durer quatre semaines au moins.

Les variants en hausse

La santé publique de Windsor-Essex a annoncé 53 nouveaux cas de COVID-19 lundi, ainsi qu’un total de 424 cas actifs.

Plus d'un quart de ces cas, soit 124, proviennent de variants plus contagieux qui suscitent des inquiétudes et dont on sait qu'ils augmentent les risques de complications et de décès.

Notre région se porte bien en ce qui concerne les hospitalisations et les admissions aux soins intensifs liées à la COVID, mais la situation peut changer très rapidement, surtout avec les variants préoccupants qui ont été plus prédominants dans le reste de la province, y compris à Windsor-Essex, a déclaré le Dr Ahmed.

Lundi, 6 patients atteints de la COVID-19 se trouvaient dans les hôpitaux de Windsor-Essex, dont 5 dans des unités de soins intensifs.

Le Dr Ahmed a indiqué que les cas de COVID-19 augmentent également dans les écoles. Il a affirmé surveiller la situation de près et a promis que des mises à jour seront fournies si le risque change ou si un passage à l'apprentissage en ligne devient nécessaire.

Sur les 53 nouveaux cas annoncés lundi :

  • 19 impliquent des contacts étroits de cas qui ont été identifiés précédemment.
  • 13 ont été contractés dans la communauté, ce qui signifie qu'il n'y a pas de source de transmission connue.
  • 21 sont en cours d'investigation.

Dans le milieu scolaire, les écoles Centennial Central et St. Peter sont touchées par des éclosions. Des éclosions ont également été rapportées au Centre de détention du Sud-Ouest ainsi qu'au Manoir Victoria.

Il y a par ailleurs 5 éclosions dans les milieux de travail suivants :

  • Le secteur agricole de Kingsville — impliquant le variant britannique
  • Le secteur des arts, du divertissement et des loisirs de Windsor.
  • Le secteur manufacturier de Windsor.
  • Le secteur manufacturier de Lakeshore.
  • Un établissement de services à la personne à Windsor.

Avis d'exposition

Le bureau de santé a émis un avis d'exposition à la COVID-19 pour le restaurant Taco Bell situé au 3419, chemin Tecumseh Est.

L'exposition potentielle est considérée comme étant à faible risque, mais on demande à toute personne qui est entrée dans le restaurant aux dates suivantes de surveiller l'apparition de symptômes de COVID-19 pendant deux semaines après la date de la visite :

  • Le 4 avril de 18 h à 23 h.
  • le 5 avril de 16 h à 19 h.

Sarnia et Chatham-Kent

La Santé publique de Lambton a signalé 11 nouveaux cas de COVID-19 lundi. Il y a 127 cas actifs à l’heure actuelle, ainsi que quatre éclosions en cours. Un total de 53 décès liés à la COVID-19 sont survenus depuis le début de la pandémie.

La santé publique de Chatham-Kent a pour sa part signalé une augmentation de 9 nouveaux cas, pour un total de 45 cas actifs. Un décès supplémentaire est à déplorer, ce qui porte le total à 13.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !