•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une usine de sel de mer comestible en Haute-Côte-Nord

La Compagnie Sel Saint-Laurent est encore à l'étape de la recherche de permis pour son usine

Les Bergeronnes en été avec l'église qui trône au milieu de la municipalité.

C'est dans les environs des Bergeronnes que l'usine de sel devrait être située.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

La Côte-Nord pourrait bientôt produire du sel de mer comestible. La compagnie Sel Saint-Laurent entreprend présentement des démarches officielles pour construire son usine dans les environs des Bergeronnes.

La profondeur des lieux permettrait notamment d’extraire du sel qui contient des quantités plus limitées de particules de plastique que la récolte de sel en eau moins profonde.

L’emplacement a donc été choisi en fonction de la profondeur des eaux selon le président de Sel Saint-Laurent, Manuel Bujold Richard.

Notre intérêt de le faire sur la Côte-Nord, c'est qu'il y a un courant, profond, ça vient directement de l'Arctique, par le courant du Labrador et la profondeur où on puise l'eau, c'est une eau qui n'a pas eu de contact avec l'être humain, explique le président de l'entreprise.

Cette usine serait une des premières au monde à utiliser le froid pour traiter le sel, précise le président.

Du sel local

Ce projet est né du désir d'offrir un produit local aux citoyens.

Dans un restaurant, un chef me parlait de tous les produits du terroir qu'il avait été chercher pour créer ses plats. Et puis la touche finale, il prenait du sel de Camargue, puis il l'épandait et là l'image m'est restée raconte Manuel Bujold Richard,

Je me suis dit : c'est pas vrai qu'au Québec, on va laisser faire ça

Une citation de :Manuel Bujold Richard, président de Sel Saint-Laurent

La Compagnie Sel Saint-Laurent est encore à l'étape de la recherche de permis pour son usine, mais espère que celle-ci pourra ouvrir ses portes à l'automne prochain.

Avec les informations de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !