•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario ferme ses écoles jusqu'à nouvel ordre

Doug Ford et Stephen Lecce marchent dans le corridor d'une école, passant devant des casiers.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, et son ministre de l'Éducation, Stephen Lecce en ont fait l'annonce lundi après-midi. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Toutes les écoles élémentaires et secondaires de l'Ontario seront fermées jusqu'à nouvel ordre.

C'est ce que le premier ministre Doug Ford et son ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, ont annoncé lors d'un point de presse lundi après-midi.

Les enseignants continueront d'offrir des cours en ligne.

M. Ford a annoncé que les garderies pour les enfants qui ne sont pas en âge d'aller à l'école resteront ouvertes, mais que les activités seront limitées. De plus, il a affirmé que des garderies d'urgence gratuites seront ouvertes pour les enfants de travailleurs en première ligne.

Il s'agit d'une mesure prise par précaution. La transmission [de COVID-19] dans nos écoles reste faible, a déclaré le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, durant le point de presse de lundi.

Il a ajouté que son ministère allait communiquer avec les parents lorsque les écoles en présentiel pourront rouvrir. Dès que nous aurons reçu l'avis du [médecin hygiéniste en chef] selon lequel il est sécuritaire d'ouvrir les écoles, nous communiquerons avec les parents avec un préavis.

Pour le maire de Toronto, John Tory, il faut tout faire pour s'assurer que les élèves restent en sécurité.

En tant que maire, je soutiens la décision du premier ministre Ford de faire passer toutes les écoles à l'apprentissage en ligne après le congé d'avril, a-t-il mentionné en conférence de presse, lundi après-midi.

Les écoles de l'Ontario sont actuellement en semaine de relâche.

Lundi, la province rapporte 217 cas de COVID-19 liés à des écoles, dont 186 élèves, 30 membres du personnel et une personne non identifiée.

En ce moment, environ 27 % des 4828 écoles publiques de l'Ontario ont au moins un cas confirmé de la maladie.

Plusieurs écoles déjà fermées

Les régions sanitaires de Toronto, de Peel, de Wellington-Dufferin-Guelph et de Sudbury ont pris dernièrement la décision de fermer leurs écoles malgré le refus du gouvernement provincial de faire de même. À Sudbury, les écoles sont en apprentissage en ligne uniquement depuis le 15 mars.

Dans les quatre cas, l'ordre de fermer les écoles devait prendre fin vendredi.

Les syndicats d'enseignants de la province demandent une fermeture complète des écoles depuis une semaine déjà. Le ministère de l'Éducation a accusé ces syndicats de semer la peur dans la population à quelques reprises depuis. Le premier ministre Ford a d'ailleurs répété plusieurs fois que les écoles sont sûres pour les élèves et pour les enseignants.

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, a même réitéré ces points dans une lettre envoyée aux parents dimanche en soirée. Comme le premier ministre Ford l'a dit à maintes reprises, notre priorité demeure de garder les écoles sûres et ouvertes à l'enseignement en classe, car l'apprentissage est essentiel au développement continu et à la santé mentale de nos enfants, peut-on lire dans la lettre.

Le ministre devrait être congédié, selon l'opposition

Le chef du Parti libéral de l'Ontario, Steven Del Duca, a réagi à la nouvelle par communiqué lundi après-midi.

[Dimanche] encore, le ministre Lecce a écrit aux parents pour leur dire que toutes les écoles financées par l'État resteraient ouvertes après les vacances d'avril. Dès le lendemain, Doug Ford les ferme pendant des semaines. Les combats entre Doug Ford et son ministre de l'Éducation mettent nos enfants et nos travailleurs de l'éducation en danger. [M.] Lecce devrait être congédié, peut-on lire dans le communiqué.

De son côté, la cheffe du Nouveau Parti démocratique de la province, Andrea Horwath, a rappelé qu'elle demande que M. Lecce soit renvoyé depuis avant même la pandémie.

Elle s'est dite désolée pour les parents. Ce cycle d'ouvertures et de fermetures est horrible pour les familles et le personnel scolaire, a-t-elle déclaré en point de presse.

Elle a aussi affirmé qu'un manque d'investissements par le gouvernement de Doug Ford est derrière ces fermetures. Doug Ford est directement responsable de la fermeture de toutes les écoles. Il a refusé d'écouter les experts et a refusé d'investir pour rendre les écoles sûres. Cela n'aurait jamais dû en arriver là. Cette fois, il a besoin d'investir l'argent nécessaire pour rendre toutes les écoles sûres. La santé des élèves, des enseignants et des travailleurs de l'éducation en vaut la peine, a déclaré Mme Horwath.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !