•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Maple Leafs outillés pour se rendre loin en séries

Nick Foligno bataille avec Auston Matthews, des Maple Leafs, lors d'un match entre Columbus et Toronto l'an dernier.

Nick Foligno était capitaine des Blue Jackets de Columbus depuis 2015. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Contrairement à l'an dernier, le directeur général Kyle Dubas a été actif à l'occasion de la date limite des transactions dans la LNH. Lundi, l'architecte de l'édition actuelle des Maple Leafs de Toronto a été chercher tous les outils qu'il estime nécessaires afin que son équipe puisse enfin réussir en séries éliminatoires.

Dubas avait annoncé ses intentions à la mi-mars et il a rempli sa promesse en mettant la main sur les attaquants Riley Nash, Nick Foligno et Stefan Noesen, le défenseur Ben Hutton ainsi que le gardien David Rittich en retour de choix de repêchage.

Du lot, Foligno et Rittich sont les plus grosses prises. Le premier était capitaine des Blue Jackets de Columbus. Il est un attaquant de 33 ans, responsable défensivement et capable de s'aligner aux côtés des vedettes de l'équipe. Le second est un gardien de but substitut qui a brillé contre les Maple Leafs cette saison avec les Flames de Calgary. Il servira d'assurance entre les poteaux avec la blessure qui pourrait tenir le gardien partant Frederik Andersen à l'écart jusqu'à la fin du calendrier régulier.

Toronto a aussi envoyé l'attaquant Alexander Barabanov aux Sharks de San José en retour du centre Antti Suomela.

Un homme sourit devant les caméras.

Le directeur général des Maple Leafs Kyle Dubas

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Ce sont les réussites de la formation torontoise cette saison qui ont commandé de telles actions, explique Kyle Dubas.

L'équipe de la Ville Reine pointe au sommet du classement de la division nord après 41 matchs. Sortie gagnante de 9 de ses 10 dernières rencontres, elle surfe sur une vague de succès grâce au brio du gardien auxiliaire Jack Campbell qui est invaincu en 11 départs depuis le début de la saison, un record de la LNH.

Je pense que notre groupe de joueurs et d'entraîneurs a mérité que nous, en tant que direction, mettions tous les efforts possibles pour renforcer cette équipe afin de lui donner les meilleures chances de réussir dans la dernière ligne droite de la saison et en séries éliminatoires, a-t-il dit en point de presse.

Le directeur général ajoute d'ailleurs que la progression de l'attaquant Alex Galchenyuk, acquis à faible coût des Hurricanes de la Caroline, a quelque peu changé les plans de l'équipe en ce qui a trait à ce qu'elle recherchait sur le marché des transactions.

Dubas avoue aussi avoir appris des ennuis qu'a connus son équipe l'été dernier. Elle n'avait pas la profondeur pour pallier la perte d'un ou deux joueurs en cas de blessures. Il fait notamment référence à Jake Muzzin qui a dû rater la fin de la série contre Columbus en août dernier.

On ne voulait pas regretter de ne pas avoir ajouté des renforts.

Une citation de :Kyle Dubas, directeur général des Maple Leafs

Nous savons tous qu'à mesure que nous avançons en séries éliminatoires, différentes choses peuvent se produire : des joueurs peuvent se blesser et d'autres peuvent connaître une baisse de régime. Nous voulions simplement que l'équipe et [l'entraîneur Sheldon Keefe] aient le plus d'options possibles pour être compétitifs quoi qu'il arrive, a-t-il expliqué.

Les joueurs ont reçu le message

Auston Matthews, des Maple Leafs, célèbrent un but avec ses coéquipiers Joe Thornton, Mitch Marner et TJ Brodie.

Les Maple Leafs sont premiers au classement dans la division nord.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Les attentes à l'égard de l'édition 2020-21 des Maple Leafs de Toronto sont élevées depuis le début de la saison. Les joueurs sont bien au fait de cela. Les récentes transactions effectuées par l'équipe ajoutent à la pression, mais les représentants de la Ville Reine se réjouissent du vote de confiance qu'il ont reçu.

Ça en dit long, mais en tant que joueurs, nous devons prendre cela comme une grande responsabilité, a dit Morgan Reilly.

Le défenseur de 26 ans a connu l'élimination dès le premier tour des séries avec ses coéquipiers ces quatre dernières années. Il sait aussi que les Maple Leafs traînent la plus longue disette du hockey en ce qui a trait à la Coupe Stanley, l'ayant remportée pour la dernière fois en 1967.

Si vous regardez le groupe que nous avons et les performances que nous avons connues cette année, on a une chance de jouer du bon hockey. Les joueurs savent que c'est le moment de se lancer!

Une citation de :Morgan Rielly, défenseur des Maple Leafs

Le capitaine John Tavares prône aussi une approche plus mesurée des objectifs de l'équipe : On ne peut rien prendre pour acquis. Rien ne nous a été donné alors il y a encore beaucoup de travail devant nous.

C'est formidable que nous ayons la confiance de notre équipe de direction et c'est à nous de leur donner raison, a dit Tavares.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !