•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Priorité aux joueurs québécois pour la future équipe de l’ECHL

Le chantier du nouveau Colisée de Trois-Rivières.

Le nouveau Colisée de Trois-Rivières devrait être prêt à temps pour la prochaine saison de hockey.

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Radio-Canada

En attendant d’officialiser le nom de l’équipe de Trois-Rivières de la East Coast Hockey League (ECHL), le directeur général élabore son alignement. Plus de 400 noms de candidats potentiels se retrouvent dans le cahier de notes de Marc-André Bergeron, qui réitère sa promesse de faire une large place aux Québécois au sein de son équipe.

L’homme de hockey a scruté les rangs universitaires canadiens, américains et européens pour constituer un bassin de joueurs potentiels. Deux personnes analysent chacun des candidats et soumettent les meilleurs éléments au directeur général.

Si le joueur est Québécois, il a une longueur d’avance. Je veux tenter d’appliquer mon souhait au maximum. Pour moi, 70 % de l’équipe composée de Québécois, ça ferait du sens, a-t-il mentionné en entrevue à Toujours le matin.

Un dévoilement de nom en mai?

Pour la suite des choses, Marc-André Bergeron assure que son organisation et la Ville de Trois-Rivières travaillent en étroite collaboration pour que le nouveau Colisée réponde aux exigences de l’ECHL.

Quant au nom de l’équipe, la direction attend que le système de billetterie soit mis en place pour procéder au dévoilement du nom et des couleurs. Une annonce au début du mois de mai serait réaliste, a assuré Marc-André Bergeron.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !