•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saskatchewanais de 50 à 54 ans peuvent se faire vacciner à Regina dès lundi

Des voitures font la queue pour  entrer dans la clinique au volant à Regina pour que les occupants puissent se faire vacciner.

Le vaccin Pfizer-BioNTech est administré à la clinique au volant de Regina depuis vendredi. (archives)

Photo : Radio-Canada / Kirk Fraser

Radio-Canada

La clinique de vaccination au volant de Regina continue d’élargir son admissibilité en fonction de l’âge, les Saskatchewanais âgés de 50 à 54 ans pouvant désormais y recevoir le vaccin de Pfizer-BioNTech à compter de lundi, de 8 h 30 à 23 h, selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Il s'agit d'une tranche d’âge de plus que la veille, puisque dimanche, seules les personnes de 51 à 54 ans pouvaient s’y rendre pour recevoir le vaccin.

L'Autorité de la santé de la Saskatchewan souligne que les tranches d’âge admissibles dans ce centre de vaccination pourraient être élargies en fonction de la demande par l’évaluation des files d’attente et des vaccins administrés, selon un communiqué publié dimanche.

Pour ce qui est des personnes de 55 ans et plus, ces dernières peuvent prendre rendez-vous en ligne ou encore par téléphone, au 1 833 727-5829.

La Saskatchewan doit accélérer la cadence

Dans son bilan paru dimanche, le gouvernement de la Saskatchewan a signalé qu'un nombre record de 13 170 doses de vaccin ont été administrées en un seul jour, samedi.

Il s'agit de la quatrième journée consécutive où la province annonce avoir atteint un nouveau record de doses administrées en une journée.

La semaine dernière, le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, le Dr Saqib Shahab, a affirmé que tous les adultes qui le souhaitent pourront recevoir leur première dose de vaccin d’ici la mi-mai.

Or, une analyse de CBC montre que la province doit mettre les bouchées doubles pour arriver à cet objectif et multiplier par deux le nombre d'injections quotidiennes.

Dimanche, 240 931 personnes avaient reçu leur première dose de vaccin, ce qui laisse plus de 660 000 personnes à vacciner encore.

Si la province souhaite vacciner tous les adultes d’ici le 15 mai, il faudrait que le nombre d'injections passe à 20 000 par jour. Or, en moyenne depuis le 5 mars, la province a distribué 5508 doses de vaccin.

Cependant, le nombre de vaccinations est passé à plus de 8000 entre le 29 mars et le 4 avril.

Avec les informations d'Alexander Quon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !