•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Forte hausse des constats pour non-respect du couvre-feu à Sherbrooke

Un panneau luminueux signale les heures du couvre-feu en bord d'autoroute.

Le nombre de contraventions pour non-respect du couvre-feu a plus que doublé la semaine dernière à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Le nombre de contraventions pour non-respect des règles sanitaires a plus que doublé la semaine dernière à Sherbrooke. Au total, le Service de police de Sherbrooke (SPS) a remis 68 constats du 6 au 12 avril, comparativement à 29 la semaine précédente.

De ce nombre, 54 constats d’infraction ont été remis pour non-respect du couvre-feu, et 14 autres concernant les rassemblements illégaux. La semaine précédente, durant la longue fin de semaine de Pâques, 21 constats avaient été distribués pour non-respect du couvre-feu et 8 pour rassemblements illégaux.

Le beau temps à blâmer

Selon la porte-parole du SPS, Isabelle Gendron, le beau temps du week-end pourrait très probablement expliquer cette forte hausse. D’ailleurs, elle rappelle que de nombreux effectifs policiers, notamment des policiers à vélo, ont visité régulièrement 25 parcs de la ville samedi et dimanche pour rappeler aux gens les mesures en vigueur.

Chez nous, le couvre-feu est toujours à 21 h 30. On est quand même une région privilégiée.

Une citation de :Isabelle Gendron, porte-parole du SPS

Les policiers ont d’ailleurs rappelé à plusieurs citoyens que le port du masque était désormais obligatoire à l’extérieur lors de la pratique d’activités sportives ou récréatives, et ce, pour les groupes de trois personnes et plus n'habitant pas la même résidence. On s’est rendu compte que plusieurs citoyens ne savaient pas cette nouvelle mesure, qui est en place depuis jeudi dernier, souligne-t-elle.

La distanciation physique est elle aussi toujours de mise, rappelle Isabelle Gendron. Majoritairement, on a eu une bonne collaboration de la part du public. Les gens portaient leur masque. C’est arrivé à deux exceptions qu’au bout du deuxième appel, on a dû demander aux utilisateurs de quitter, indique Isabelle Gendron.

Du côté de Granby, 16 constats ont été donnés du 5 au 11 avril, quatre pour des rassemblements illégaux et 12 pour non-respect du couvre-feu.

À Bromont, 11 constats pour rassemblements intérieurs non permis ont été délivrés à la même adresse, samedi dernier. Il s’agit de personnes provenant de Saint-Constant, Saint-Bruno, Bromont, Weedon et Delson.

Quelles sont les règles quant au port du masque à l'extérieur?

Il est obligatoire lorsqu'une activité est pratiquée par trois personnes et plus qui ne résident pas à la même adresse. En zone orange, un maximum de 12 personnes peut se rassembler. La distanciation sociale de deux mètres doit être respectée en tout temps.

Il n'est pas obligatoire :

  • Si les activités sont pratiquées au sein d'une même bulle familiale;
  • Si les activités sont pratiquées avec une autre personne et que la distanciation sociale de deux mètres est respectée;
  • Si les personnes restent assises et qu'elles sont distancées de deux mètres;
  • Si un enfant est âgé de moins de 10 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !