•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le monde de Gabrielle Roy bientôt au petit écran

Gabrielle Roy.

Gabrielle Roy en 1945, année de publication de son premier roman intitulé « Bonheur d'occasion ».

Photo : Annette et Basil Zarov, Fonds Gabrielle-Roy, Bibliothèque et Archives Canada

Radio-Canada

La cinéaste acadienne Renée Blanchar travaille sur une télésérie au sujet de la vie et de l'œuvre de Gabrielle Roy et qui sera diffusée sur ICI Télé.

Gabrielle Roy est une romancière franco-manitobaine qui a marqué la littérature francophone.

Renée Blanchar signe non seulement le scénario de la télésérie, mais aussi la réalisation. C’est une façon de travailler plutôt rare en télévision, explique-t-elle.

Le contexte malheureux, d’une certaine façon, de la pandémie m’a donné le temps de scénariser entièrement la première saison. Et quand est venu le temps de chercher un réalisateur ou une réalisatrice [...] j’ai dit : "Moi, je veux vraiment le faire." Gabrielle, c’est une grosse marche à monter, et faire la réalisation et la scénarisation aussi, affirme Renée Blanchar.

Renée Blanchar.

Renée Blanchar signe à la fois le scénario et la réalisation d'une télésérie portant sur la vie et l'oeuvre de l'écrivaine Gabrielle Roy.

Photo : Radio-Canada / Jimena Vergara

Par pur hasard, Renée Blanchar lisait justement un livre de Gabrielle Roy lorsque les producteurs ont communiqué avec elle. C’est sa première adaptation et elle considère cette responsabilité comme étant un honneur.

Ce qui l’attache à l’oeuvre de Gabrielle Roy, c'est l’aspect de la francophonie minoritaire. Tant les Acadiens que les Franco-Manitobains connaissent bien cette réalité.

La connexion, pour moi, vient vraiment de notre statut minoritaire, de francophones minoritaires.

Une citation de :Renée Blanchar

C’est un mélange en tout cas entre des souvenirs intimes, des souvenirs de famille, des impressions, et ce qu’a pu en faire d’une manière sublime Gabrielle Roy. Mais, au fond, disons la condition de Franco-Canadien, je pense qu’elle transcende le fait d’être manitobain ou acadien, explique Renée Blanchar.

Un tournage à Saint-Boniface cet été

Le tournage aura lieu au Manitoba, dans les environs de Saint-Boniface, où est née Gabrielle Roy. Le public sera plongé dans une autre époque, celle des années 1920. La télésérie comprendra des éléments biographiques, le monde littéraire de Gabrielle Roy et de la fiction.

Mais la première saison, en fait ce que j’ai proposé, c’est vraiment Gabrielle à l’âge de 10 ans. Et pour écrire cette première saison, je me suis essentiellement appuyée sur des textes où Gabrielle évoque son enfance. Mais il y avait aussi une part, je dirais, intéressante pour moi à prendre, qui était de donner plus de chair aux parents. Et là, il y avait une dimension plus peut-être de fiction qui me permettait d’amener ma touche personnelle dans l’écriture de Gabrielle Roy, précise Renée Blanchar.

Une photo en noir et blanc d'une classe de jeunes filles, vêtues d'uniformes foncés.

Photo conservée par la Société historique de Saint-Boniface : classe des finissantes à l'Académie Saint-Joseph en 1928. Gabrielle Roy est assise au centre.

Photo : Société historique de Saint-Boniface (2680)

La cinéaste compare un peu ce style à celui de la télésérie populaire The Crown.

Je me suis beaucoup inspirée de The Crown pour faire la présentation de ce que j’avais en tête parce que The Crown, chaque épisode est basé sur quelque chose de réel, mais il y a évidemment une dimension de fiction, souligne-t-elle.

Renée Blanchar, qui est notamment connue pour la télésérie Belle-Baie, sera cette fois entourée d’une toute nouvelle équipe dans un nouvel environnement, au Manitoba. Elle s’y rendra dans quelques jours, en prévision du tournage qui aura lieu cet été.

La distribution est déjà déterminée, mais elle n’est pas encore rendue publique.

La date de diffusion de la télésérie n’a pas été annoncée. Elle devrait pouvoir la voir en 2022.

Avec les renseignements de Camille Bourdeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !