•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un million de vaccins à venir au cours des sept prochains jours au Canada

Une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19.

Le Canada recevra 1 million de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech cette semaine.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

La Presse canadienne

Le nombre de doses de vaccin contre la COVID-19 devant être livré au Canada va diminuer cette semaine. Un peu plus d'un million d'entre elles arriveront au pays au cours des sept prochains jours.

Il s'agira uniquement de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech. Malgré la hausse récente du nombre de nouveaux cas de coronavirus au pays, il n'y aura pas d'autres doses des vaccins de Moderna et d'AstraZeneca-Oxford attendues cette semaine, a laissé savoir l'Agence de la santé publique du Canada.

Moderna prévoit livrer environ 1,2 million de doses, mais seulement la semaine prochaine, à compter du 19 avril. Quant aux premières arrivées du vaccin Johnson & Johnson, on en ignore encore la date.

Ottawa espère que la baisse des arrivées vaccinales cette semaine sera provisoire. Vendredi dernier, la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, Anita Anand, a réitéré la promesse du gouvernement d'obtenir plusieurs millions de doses au cours des prochaines semaines.

Vers le pic de la deuxième vague, selon la Dre Tam

Le Canada approche le pic de l'actuelle vague de COVID-19, a déclaré l'administratrice en chef de la santé publique du Canada la Dre Theresa Tam, au moment où l’Ontario signalait plus de 4000 nouveaux cas, un sommet depuis le début de la pandémie.

Elle estime que l'actuelle croissance représente une deuxième vague, même si des responsables de la santé publique de plusieurs provinces la décrivent comme une troisième vague.

Nous constatons une augmentation inquiétante de la proportion des cas de variants préoccupants très contagieux. Il faut maintenir l'application des mesures de santé publique rigoureuses et des précautions personnelles strictes dans les endroits où la COVID-19 se propage, a-t-elle déclaré par voie de communiqué dimanche.

Theresa Tam

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Les admissions aux soins intensifs avaient augmenté de 23 % dans l'ensemble du pays au cours des sept derniers jours par rapport à la semaine précédente. Selon la Dre Tam, la propagation actuelle exerce de nouveau des pressions sur le système de santé.

Elle signale aussi que le coronavirus frappait une population plus jeune, ajoutant que les données démontraient une forte hausse de cas et d'hospitalisations parmi les gens de 40 à 59 ans.

Ces données montrent également une hausse du nombre d'adultes de ce groupe d'âge admis dans les unités de soins intensifs et mis sous ventilation mécanique en mars 2021, a-t-elle ajouté.

Le pourcentage des patients aux soins intensifs âgés de 18 à 39 ans a aussi doublé de janvier à mars, passant de 7,4 % à 15 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !