•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les parents cherchent des activités pour la semaine de relâche en Ontario

Un enfant porte un masque

Les parents devront jongler travail et famille durant la semaine de relâche qui aura lieu durant un confinement panprovincial. (Archives)

Photo : Associated Press / Brynn Anderson

La Presse canadienne

Panos Kelamis a dû faire preuve de créativité pour le sixième anniversaire de son fils cette année puisque, une fois de plus, il ne pourra pas célébrer en groupe en raison de la pandémie de COVID-19.

Pour la deuxième année consécutive, il n'est pas question de faire la fête avec ses amis à l'école. L'annulation des cours en présentiel a mis fin aux festivités de l'an dernier, tandis que cette année, la province a reporté la semaine de relâche, habituellement prévue en mars.

De plus, l’ordre de rester à la maison émis par la province a eu pour effet de fermer les camps de jour, entre autres activités.

M. Kelamis dit qu'il essaie d'être créatif en planifiant une fête pour son fils.

Il y a deux de ses copains dans le quartier, alors nous envisageons d'organiser une chasse au trésor, a-t-il dit. Nous lui donnons un indice, puis nous nous rendons chez quelqu'un, évidemment à l'extérieur et socialement distant, qui lui donne un autre indice.

Ce sera l'occasion pour lui de voir ses amis et de faire quelque chose d'amusant et de créatif qui, je l'espère, stimulera son esprit plutôt que de rester devant un écran.

M. Kelamis a déclaré que lorsqu'il a parlé de la chasse au trésor aux parents de son quartier de Toronto, ils étaient tous prêts à participer. Non seulement parce que ce serait bien pour le fils de M. Kelamis, mais aussi parce que cela donnerait à leurs enfants quelque chose à faire pendant le congé de la semaine de relâche.

Le dernier ordre de rester à la maison, qui a pris effet jeudi, devrait être en place pendant quatre semaines. La province est aux prises avec une troisième vague d'infections et d'hospitalisations liées à la COVID-19. Dimanche, la province a établi un nouveau record de nouveaux cas en une seule journée, avec 4456 cas sur une période de 24 heures.

L'ordre de rester à la maison a entraîné la fermeture des entreprises non essentielles et la fermeture des salles à manger des restaurants partout dans la province.

Les écoles reprendront toutefois l'enseignement en classe à la fin de la semaine de relâche, sauf dans les unités de santé publique comme celles de Toronto et de la région de Peel, où les médecins hygiénistes locaux n'ont pas encore décidé si les écoles pourront rouvrir.

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, a déclaré que le maintien des écoles ouvertes est important pour les enfants et les parents.

Conciliation travail-famille difficile

Il reste donc aux parents de l'Ontario une semaine entière durant laquelle ils devront divertir leurs enfants. Certains ont évidemment des obligations au travail.

Mark Silver, père de trois enfants, cadre en technologie et membre de la faculté de la Schulich School of Business de l'Université York à Toronto, a été confronté à ce dilemme l'été dernier, alors que les camps de jour de l'Ontario étaient fermés.

M. Silver, ses amis et sa famille ont mis leurs ressources en commun pour créer Backyard Camp, une ressource en ligne gratuite pour les parents qui cherchent des activités pour enfants à faire à la maison. Il dit espérer que les parents utiliseront à nouveau son bulletin d'information pendant les vacances de printemps ou, le cas échéant, cet été.

Nous sommes en quelque sorte votre plan de secours. Si vous ne savez pas quoi faire, si vous n'avez pas le temps d'aller au magasin, nous vous donnerons toujours des idées, a déclaré M. Silver, qui a indiqué que Backyard Camp a mis au point 400 activités pour enfants et prévoit d'en ajouter d'autres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !