•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élections municipales suspendues dans les zones confinées du Nouveau-Brunswick

Les résultats des élections ne seront pas annoncés avant que tout le monde ait pu voter.

Des affiches de la campagne électorale municipale.

Des affiches de la campagne électorale municipale aperçues le 11 avril 2021 à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, alors que la région était en confinement pour une première journée.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Radio-Canada

L’organisme qui administre les processus électoraux au Nouveau-Brunswick a réagi rapidement dimanche à la mise en confinement total d’une partie du nord-ouest de la province.

Élections Nouveau-Brunswick a suspendu les élections municipales du 10 mai dans les localités touchées par cette ordonnance de santé publique.

Le Haut-Madawaska et la région d’Edmundston sont en confinement complet depuis la nuit de samedi à dimanche, afin de freiner la transmission communautaire du coronavirus qui cause la COVID-19.

Les municipalités où les élections sont temporairement suspendues sont : Edmundston, Haut-Madawaska, Lac Baker, Rivière-Verte, Sainte-Anne-de-Madawaska et Saint-Léonard.

Sont aussi suspendues : les élections pour les sous-districts scolaires francophones Nord-Ouest 1, 2, 3 et 4; pour le sous-district anglophone West 1; pour les sous-régions A3 et A4 de la régie régionale de santé Vitalité.

Cela signifie que toutes les élections, y compris celles des conseils municipaux, des conseils d’éducation de district et des régies régionales de la santé dans la zone de santé 4 visée par l’ordonnance, sont temporairement suspendues jusqu’à ce que le confinement soit terminé, a déclaré dimanche dans un communiqué la directrice des élections municipales, Kim Poffenroth.

Les résultats des élections pourraient être retardés

Dans les régions du Nouveau-Brunswick qui ne sont pas confinées, le déroulement des élections locales du 10 mai 2021 ne change pas.

Élections Nouveau-Brunswick indique cependant qu’aucun résultat ne sera annoncé avant que tous les électeurs de la province aient eu la possibilité de voter.

Cela signifie que si le confinement en zone 4 se prolonge et que le vote s’y déroule après le 10 mai, l’annonce des résultats pour toute la province sera faite plus tard.

La directrice des élections municipales avise la population des zones confinées que les cartes de renseignement aux électeurs seront envoyées une fois que le gouvernement provincial aura mis fin au confinement.

Insertion d'un bulletin de vote dans une tabulatrice au Nouveau-Brunswick

Les dernières élections municipales ont eu lieu le 9 mai 2016, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

En annonçant dimanche la suspension du vote dans certaines zones, Élections Nouveau-Brunswick dit agir en conformité avec la Loi concernant les élections générales municipales en 2021.

Cette loi, déposée en mars dernier par le gouvernement provincial, permet au directeur des élections municipales de suspendre les déclarations de candidature et le vote dans une zone sanitaire où un confinement est ordonné.

La période de mise en candidature pour les élections de 2021 s’est terminée vendredi. La suspension du vote n’interdit pas aux candidats de faire campagne.

Voter par la poste est possible

Tout électeur du Nouveau-Brunswick peut demander à voter par la poste. David Owens, directeur général adjoint des élections, encourage d'ailleurs les gens à se prévaloir de cette possibilité.

On peut faire une demande de vote par la poste sur le site d’Élections NB (Nouvelle fenêtre), et les demandes continuent d’être traitées comme avant.

Des élus en fonction un an après la fin prévue de leur mandat

Quand la période de confinement sera levée, Élections NB aura 30 jours pour tenir l'élection, a précisé son porte-parole David Owens.

La loi provinciale prévoit donc une reprise rapide du processus électoral, mais cette reprise dépend quand même des décisions de la santé publique.

Ça peut être une affaire de semaines comme ça peut être une affaire de mois, a reconnu Michel Soucy, maire d'Atholville et président de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick.

Évoquant le caractère inhabituel d’une pandémie, M. Soucy juge que la décision est sage et que la santé des citoyens et des travailleurs d’élection des zones concernées passe en premier.

Au Nouveau-Brunswick, les élections municipales devaient se dérouler en mai 2020, mais avaient été reportées d’un an à cause de la COVID-19.

Les dernières élections municipales organisées dans la province ont eu lieu le 9 mai 2016.

Avec des renseignements de Marie-Ève Brassard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !