•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aider des jardiniers amateurs à trouver une parcelle de terrain pour leur potager

Un potager où l'on fait pousser de la salade.

Les parcelles de jardins communautaires gérées par la Ville de Winnipeg sont presque toutes attribuées à des résidents 48 heures après le début des réservations.

Photo : Unsplash

Radio-Canada

Le printemps commence à peine que déjà les parcelles des jardins communautaires de la Ville de Winnipeg sont presque toutes attribuées à des résidents désireux de faire leur potager.

Quarante-huit heures après que la Ville eut mis en branle le processus de réservation, il ne restait déjà plus que 17 parcelles à louer selon Rodney Penner, naturaliste au service de la Ville de Winnipeg.

Les parcelles sont en général toutes réservées chaque année, dit-il, et ça se fait assez tôt dans la saison. Plusieurs personnes qui aimeraient aussi pouvoir avoir un potager n'arrivent pas à trouver une place.

La ferme Aurora a une solution pour ces jardiniers en herbe.

La propriétaire, Louise May, a démarré un programme de jumelage pour que des jardiniers puissent utiliser des cours du voisinage.

L’idée m’est venue quand j’ai entendu dire qu’il fallait aider des gens à trouver des parcelles parce qu’ils en étaient rendus à demander de la place dans des jardins communautaires situés très loin de leur quartier. Ce serait beaucoup plus intéressant s'il y avait des terrains disponibles à leur portée, dit-elle.

Jusqu’ici le programme qu’elle a mis sur pied donne des résultats, dit-elle.

Nous avons entendu parler de très belles connexions. Il y a par exemple des gens qui aimeraient avoir un jardin dans leur cour mais ne savent pas comment s’y prendre ou ne veulent pas le faire eux-mêmes. Et d’autres personnes qui vivent en appartement et n’ont pas de place pour jardiner, dit-elle.

Pour les plus ambitieux, Louise May dit qu’elle a de la place pour les jardiniers plus expérimentés sur sa ferme, située sur la rue Waverley juste avant le parc provincial La Barrière.

Elle offre aussi des ateliers en ligne pour ceux qui sont intéressés à en apprendre davantage sur toutes sortes de sujets, allant de l'élevage de poulets en milieu urbain au jardinage comme tel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !