•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Camille Gagné, pionnière parmi les capitaines de crabiers

Camille Gagné sur le pont de son bateau au petit matin.

Camille Gagné est capitaine dans la zone de pêche 12A.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Radio-Canada

À 3 h 30 dimanche matin, au quai de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, les préparatifs vont bon train à bord du bateau Cap Barré. Camille Gagné est à l’œuvre dans la zone 12A pour une première saison en tant que capitaine-propriétaire-exploitante de crabes des neiges du Canada.

Dans une version précédente de ce texte, nous indiquions que Camille Gagné était la première capitaine-propriétaire-exploitante d'un permis de pêche au crabe des neiges au Canada. Elle est la première à détenir ces trois titres en Gaspésie.

Cependant, Odile Gauvin-Mallet et trois autres femmes portent également les titres de capitaines-propriétaires-exploitantes. Elles sont membres de l’Association des crabiers acadiens, au Nouveau-Brunswick. D'autres Canadiennes détiennent aussi un brevet de capitaine sans être propriétaires de leur navire.

Quand tu passes la reef de roches, le matin et que le soleil se lève...que tu es capitaine de ton bateau et que tu as ton équipage avec toi qui travaille, c’est un feeling incomparable!, lance Camille Gagné.

La pêcheuse a décroché son brevet de capitaine de crabiers l’hiver dernier sans savoir qu’elle serait l'une des premières citoyennes à l’obtenir au Canada.

Camille Gagné de la cabine d'un bateau de pêche.

Camille Gagné aux commandes de son bateau

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Initiée à la pêche commerciale par le père de ses deux enfants il y a plusieurs années, la propriétaire de la poissonnerie de la Gare, à Carleton-sur-Mer, a décidé de pêcher le crabe des neiges afin d’augmenter les approvisionnements.

Je l’ai fait parce que logiquement, avec la poissonnerie et à l’usine, c’était l’espèce dont j’avais besoin, raconte la capitaine Gagné.

Le Cap Barré amarré au quai de Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

C'est à bord de son bateau le Cap Barré que Camille Gagné a fait ses premiers voyages en mer en tant que capitaine.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

L’entrepreneure de 35 ans avoue s’être sentie observée par ses confrères. Les taquineries se sont d’ailleurs multipliées sur le quai lors de sa toute première sortie à titre de capitaine.

À mesure qu’elle acquiert de l’expérience, Camille Gagné se taille néanmoins une place, la sienne, dans cette industrie qui n’est plus exclusivement masculine.

« Après ma première levée de cages, ils ont compris que j’étais sérieuse, que je savais où je m’en allais. »

— Une citation de  Camille Gagné, capitaine de crabier

L’homme de pont à bord du Cap-Barré, Maxime Matte, apprécie les qualités humaines de sa capitaine.

On a de belles sorties, on rigole. On ne manque de rien! On a l’amitié et on a tout ce qu’il faut à bord. C’est ça le principal, lance-t-il.

De son côté, Camille Gagné sait déjà que l’aventure ne fait que commencer, car plusieurs projets sont sur la table.

D’après le reportage de Roxanne Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !