•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

52 nouveaux cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Une préposée insère une tige dans le nez d'un passager pour un test de dépistage à l'aéroport Pearson.

Le CISSS fait toujours état de sept hospitalisations causées par la COVID-19, mais une seule personne se trouve maintenant aux soins intensifs (archives).

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

52 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés au cours des 24 dernières heures au Bas-Saint-Laurent, selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la région.

Le total de personnes infectées depuis le début de la pandémie passe ainsi à 2 347, dans la région. 291 de ces cas sont actifs.

En revanche, au chapitre des bonnes nouvelles, le CISSS ne fait état d'aucun nouveau décès. De plus, deux personnes ont quitté les soins intensifs au cours des 24 dernières heures. Bilan à jour des hospitalisations causées par le coronavirus : 7, dont une personne aux soins intensifs.

Le CISSS indique également qu'elle dénombre maintenant 483 cas de variants confirmés, en hausse de 9 par rapport à samedi.

2021 personnes infectées sont maintenant considérées comme étant guéries.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 374 cas (+9)
  • Rivière-du-Loup : 686 cas (+14)
  • Témiscouata : 166 cas (+5)
  • Les Basques : 49 cas (+4)
  • Rimouski-Neigette : 642 cas (+6)
  • La Mitis : 123 cas (+13)
  • La Matanie : 227 cas ( +1)
  • La Matapédia : 59 cas
  • Indéterminés : 21 cas

Le CISSS a toutefois indiqué que des personnes ayant fréquenté l’école secondaire du Mistral, à Mont-Joli, ont récemment reçu un diagnostic de COVID-19 associé à un variant. Le Centre de services scolaire des Phares a d'ailleurs suspendu les cours lundi.

À la suite de l’enquête de la Direction de la santé publique, trois groupes du Mistral ont été mis en isolement et des dépistages ont été planifiés. Des groupes ont aussi été retirés dans des écoles primaires de Mont-Joli et de Sainte-Angèle-de-Mérici.

Il se peut que la situation évolue dans les écoles de la région d'ici la fin de la journée de dimanche, a indiqué la porte-parole du CISSS, Sylvie Lamontagne, sans s'avancer sur des détails.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vaccination

La campagne de vaccination se déroule rondement, au Bas-Saint-Laurent. À 11 heures, dimanche, 44 077 Bas-Laurentiens avaient reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19, en hausse de 2882 par rapport à samedi.

En début de journée, dimanche, 400 coupons de vaccination ont été rendus disponibles au centre de vaccination de Rimouski. 700 à Rivière-du-Loup.

Une citation de :Sylvie Lamontagne, porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Ces coupons de vaccination sont destinées aux personnes âgées de 55 à 79 ans (année de naissance 1966) qui souhaitent recevoir le vaccin AstraZeneca. On souhaite vraiment, mais vraiment, que les gens appelés à se faire vacciner se présentent dès que possible, a conclu Mme Lamontagne.

À l'échelle québécoise, ce sont 1535 nouvelles infections et 5 nouveaux décès qui ont été rapportés au cours des 24 dernières heures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !