•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des campeurs manitobains mécontents du système de réservation en ligne de la province

Des campeurs marchent dans un sentier avec un chien dans un parc.

Rhonda Heinrichs et sa famille ont eu une expérience positive en réservant des emplacements de camping le jour de l'ouverture du site de réservation de Parcs Manitoba en 2021.

Photo : Rhonda Heinrichs

Radio-Canada

Près de 38 000 réservations en ligne ont été faites en deux jours la semaine dernière pour les campings de Parcs Manitoba. Le fait que des milliers de personnes de plus que les années précédentes se soient connectées au moment de l'ouverture des réservations a entraîné plus de dysfonctionnements du site de réservation de la province que d'habitude et des attentes plus longues.

Beaucoup sont restés les mains vides ou se sont contentés d'options moins idéales.

Ce système est terrible depuis des années, mais avec la pandémie, c'est pire, a déclaré Eliza Penner, une campeuse. Je pensais juste qu'ils anticiperaient un peu mieux les choses, mais manifestement non, donc c'est frustrant.

Beaucoup d'autres, comme Eliza Penner, estiment que le système n'est pas idéal et disent que l'expérience de la semaine d'ouverture de cette saison souligne la nécessité pour Parcs Manitoba de mettre à jour son système de réservation.

Lundi dernier, Parcs Manitoba a constaté une hausse de 126 % des réservations le jour de l'ouverture pour les campings du parc Birds Hill, ainsi que pour les cabanes et les yourtes ailleurs. Près de 13 900 réservations ont été faites ce jour-là, comparativement à environ 6100 le jour de l'ouverture de ces réservations l'an dernier.

Lorsque les réservations pour les sites de Whiteshell et de Winnipeg Beach ont ouvert deux jours plus tard, il y a eu un bond de 83 %, avec environ 24 000 réservations cette année contre environ 13 000 un an plus tôt, a déclaré un porte-parole provincial.

Une expérience bancale

Mercredi, Mme Penner était la 5000e personne à attendre plusieurs heures sur le site Internet. Mais sa famille a eu la chance d'obtenir quelques réservations grâce à la mobilisation de quelques proches sur différents appareils.

Au moment du paiement, la même notification d'erreur s’affichait. Parcs Manitoba affirme que le personnel était au courant des problèmes et des retards dans le traitement des paiements la semaine dernière. 

Lundi, d’autres problèmes ont eu lieu avec les serveurs. Le ministère des parcs a laissé entendre que cela était dû à l'achalandage élevé du site Internet et au fait que les gens utilisaient plusieurs appareils simultanément.

L'expérience des utilisateurs sur le site Internet du Manitoba est l'une des raisons pour lesquelles Mme Penner et d'autres personnes affirment que le système échelonné de l'Ontario est une meilleure option. 

En Ontario, les jours deviennent disponibles pour les réservations jusqu'à cinq mois à l'avance dans un processus continu, plutôt qu'en une seule fois.

Par exemple, une réservation pour le 15 juin pourrait être faite le 15 janvier, selon Parcs Ontario.

Mais ce système n'est pas sans poser de problèmes. 

Des plaintes surviennent alors à propos de personnes qui décalent leurs dates d'arrivée pour s'assurer d'obtenir le long week-end désiré, ce qui enlève à d'autres la possibilité de réserver les dates que l'autre personne n'a en fait jamais voulu prendre.

Heather Boer est également favorable à un mécanisme de limitation, après avoir attendu près de cinq heures le mercredi.

Il existe actuellement de nombreuses façons d'utiliser ou d'abuser du système, a-t-elle déclaré.

Une file de roulottes.

Les campings du Whiteshell sont bondés.

Photo : Radio-Canada / Ezra Belotte-Cousineau

Gagner à la loterie

Mme Boer pense qu'un système de loterie pourrait être plus équitable que le principe du premier arrivé, premier servi.

Mercredi, c'était la première fois qu'elle faisait des réservations sur le site Internet le jour de l'ouverture. Elle a eu la chance de se retrouver à la 104e place de la file d'attente en utilisant uniquement le navigateur de son téléphone.

En quelques minutes, elle a pu réserver deux week-ends à Brereton Lake.

Je me demandais ce que signifiait tout ce mécontentement alors que mon expérience s'est déroulée sans incident, a déclaré Mme Heinrichs.

Elle pense néanmoins que le système n'est pas aussi équitable qu'il pourrait l'être, en particulier pour les parents isolés qui ne peuvent pas prendre des heures de congé pour travailler ou s'occuper de leurs enfants un jour de semaine.

Des milliers de personnes vont à nouveau se disputer les places lundi matin, lorsque les autres réservations de camping ouvriront à 7 h précises.

Avec les informations de Bryce Hoye

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !