•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cégep de Sept-Îles se dote d’un simulateur de mine souterraine

Le nouveau laboratoire installé dans des conteneurs sur le terrain du Cégep de Sept-Îles.

Dans ces conteneurs, les étudiants apprendront les réalités des mines souterraines.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Radio-Canada

Les étudiants du programme Technologie minérale du Cégep de Sept-Îles ont maintenant accès à un simulateur de mine souterraine sur le campus du collège.

Depuis quelques semaines, deux conteneurs servent de laboratoires à ceux qui étudient pour travailler dans le secteur minier.

Un outil nécessaire

Les étudiants peuvent ainsi se familiariser à ce qui les attend sur le marché du travail.

Ces infrastructures sont nécessaires pour donner une formation de qualité, pense l’enseignant Julien Picherit.

Nous, dans la région à Sept-Îles, on a beaucoup de mines à ciel ouvert et on n’a pas beaucoup de mines souterraines (...). La plus proche est au Lac-Saint-Jean. On a beaucoup de nos finissants, même s’il y en a qui viennent de la Côte-Nord, qui vont travailler ailleurs au Canada, en particulier dans les mines souterraines. Donc, c’est indispensable pour nous qu’ils soient formés à tout type de terrain, affirme l’enseignant.

Casque et dossard orange sur le dos, Julien Pincherit se trouve dans le simulateur de mine souterraine.

Julien Picherit est enseignant au Cégep de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Un défi logistique

Cette nouvelle infrastructure a coûté 100 000 $ au Cégep et a nécessité plus de trois ans de développement.

Un défi logistique a été relevé, indique le technicien au Cégep, Luc Turner.

On a deux conteneurs bout à bout, ce qui nous fait 60 pieds de galerie directement sur notre site. Au lieu de creuser sous terre, ce qui représente plus de difficulté, on a décidé d’aller à l’extérieur au-dessus du sol avec des conteneurs, raconte M. Turner.

Luc Turner, habillé en mineur, dans le nouveau laboratoire du Cégep.

Luc Turner est technicien au Cégep de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

La préparation en amont de l’installation des conteneurs a été importante, explique la directrice aux ressources matérielles du Cégep, Caroline Côté.

Il fallait apporter de l'électricité, il y a un système de ventilation là-dedans, un système de chauffage. On a mis des lumières d'urgence et des lumières qui simulent qu'on est dans une mine, précise Mme Côté.

Caroline Côté dans un bureau du Cégep.

Caroline Côté est directrice aux ressources matérielles au Cégep de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

La direction estime que l'investissement en vaut la peine, puisque ce nouveau laboratoire pourra être utilisé durant quelques décennies.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !