•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs maires néo-brunswickois seront réélus par acclamation

Dans certaines collectivités néo-brunswickoise, des postes de conseillers vont rester vacants.

Radio-Canada

La période de candidatures pour les élections municipales de mai 2021 au Nouveau-Brunswick vient de se terminer. Dans certaines collectivités, des maires seront réélus par acclamation, faute d'adversaire, alors que des postes de conseillers vont rester vacants.

La directrice générale des élections, Kim Poffenroth, se réjouit malgré tout de pouvoir compter sur un plus grand nombre de candidats que lors des dernières élections municipales.

Les candidats potentiels avaient jusqu’au 9 avril, à 14 h, pour remplir les documents nécessaires d’Élections NB pour déposer leur candidature.

Maires néo-brunswickois qui seront élus par acclamation :

Cap-Pelé
Le maire Serge Léger

Dieppe
Le maire Yvon Lapierre

Grand-Sault
Le maire Marcel Yvon Deschêne

Miramichi
Le maire Adam Lordon

Rogersville
La mairesse Pierrette Robichaud

Saint-Léonard
La mairesse Lise Anne Roussel

Saint-Quentin
La mairesse Nicole Somers

À Dieppe, la concurrence est beaucoup plus féroce pour les postes de conseillers, où huit postes se joueront entre dix-huit candidats.

Je pense que c’est vraiment intéressant de voir la qualité des gens qui se présentent, a indiqué le maire de la ville, Yvon Lapierre.

On avait seulement deux femmes au conseil municipal durant le dernier mandat, mais notre prévision serait que ça va être plus que deux, pour sûr.

Manque de conseillers municipaux

Dans certaines municipalités de la province, on constate un manque de candidats pour pourvoir des postes de conseillers.

Une autre élection partielle pour combler ces postes vacants devra avoir lieu.

C’est notamment le cas à Drummond qui, avec ces deux candidatures reçues, doit toutefois pourvoir quatre postes. Saint-Louis de Kent et Lamèque dénotent des situations similaires.

Dans l’attente de cette élection, le ministre des Gouvernements locaux pourra diminuer le quorum nécessaire pour prendre des décisions, afin de permettre à la municipalité de continuer à fonctionner.

Avec les renseignements de Marie-Ève Brassard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !