•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique a vacciné 1 million de personnes contre la COVID-19

Une infirmière remplit une seringue avec une dose du vaccin.

La Colombie-Britannique invite les personnes âgées de 60 ans et plus à s'inscrire pour recevoir le vaccin contre la COVID-19.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Le ministre de la Santé de la Colombie-Britannique, Adrian Dix, invite les Britanno-Colombiens âgés de 60 ans et plus à s’inscrire sur le site Get vaccinated (Nouvelle fenêtre) pour se faire vacciner contre la COVID-19.

Le ministre précise que ceux qui s’inscrivent recevront une invitation à prendre un rendez-vous, puis le vaccin dans les prochaines semaines.

Mais vous pouvez recevoir le vaccin plus rapidement si vous avez entre 55 et 64 ans, dans les pharmacies, le vaccin AstraZeneca.

Un million de personnes auront été vaccinées contre la COVID-19 à la fin de la journée samedi, depuis le début de la campagne de vaccination.

Cohorte populeuse

Les personnes âgées de 55 à 64 ans sont nombreuses dans la province, souligne le ministre Dix, soit 600 000 à 700 000 dans ce groupe d’âge.

La population plus âgée était relativement peu nombreuse.

Groupe d’âge

90 ans + : 50 000 ( dont 47 000 vaccinés )

75-79 ans : 73 000 ( dont 65 000 vaccinés )

Source : Gouvernement de la C.-B.

Éclosions

Malgré la campagne de vaccination, des éclosions se sont déclarées dans des centres de soins de santé de longue durée.

Le ministre Dix précise que le vaccin prend 21 jours à développer sa protection et que même après cela le vaccin est efficace à 90 %, pas à 100 % : Mais comparé aux 49 éclosions à la fois que l’on avait en janvier, ce ne sont désormais que quelques-unes.

Jusqu'à présent, 40 000 employés et 30 000 résidents de centres de soins de longue durée ont été immunisés contre la COVID-19.

Restrictions

Alors que des appels se font pour que la Colombie-Britannique en fasse davantage pour freiner la maladie, le ministre de la Santé est catégorique : Non, je n’annonce pas la fermeture d’entreprises lundi.

Les restrictions coupe-circuit qui ont fermé les salles à manger des restaurants et les rencontres à l’intérieur sont en vigueur jusqu’au 19 avril.

La province présentera une nouvelle modélisation jeudi 15 avril.

Travailleurs essentiels et enseignants

Les travailleurs de première ligne et les enseignants continuent de demander à recevoir un vaccin le plus rapidement possible en raison des dangers auxquels ils font face dans leurs milieux de travail.

Des syndicats d’enseignants de la région de Vancouver se sont unis samedi pour demander la protection qui leur avait été promise d’ici la fin avril.

Adrian Dix rétorque que la campagne de vaccination des travailleurs essentiels et des enseignants a dû être suspendue en raison d'inquiétudes liées au vaccin AstraZeneca chez les moins de 55 ans.

La province a tout de même vacciné les enseignants de Surrey, là où le nombre de cas est élevé. Mais le ministre Dix ajoute qu’il y a un nombre limité de vaccins Pfizer et Moderna.

Par contre, tous les Britanno-Colombiens admissibles et intéressés devraient avoir reçu au moins une première dose de vaccin d’ici la fin juin si l’approvisionnement en vaccins est maintenu.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !