•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival des sucres est lancé à Saint-Pierre-Jolys

La cabane à sucre de Saint-Pierre-Jolys lors d'une journée ensoleillée.

La Cabane à sucre marque l'arrivée du printemps à Saint-Pierre-Jolys.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

Radio-Canada

La pandémie n'empêche pas Saint-Pierre-Jolys de poursuivre ses traditions. Le village fête le printemps cette fin de semaine avec son Festival des sucres 2021.

Tous nos bâtiments sont ouverts, que ce soit les Métis de la Rivière-aux-Rats avec la Maison Goulet, la charette de la rivière Rouge, les soldats de La Vérendrye, énumère Roland Gagné, président et bénévole au Musée de Saint-Pierre-Jolys.

Au Musée de Saint-Pierre Jolys, les visiteurs pourront également admirer une nouvelle exposition sur l’église de Saint-Pierre-Jolys, disparue il y a 40 ans.

Roland Gagné explique que des mesures ont été mises en place pour assurer le traçage des visiteurs et souligne que tout le monde porte un masque. On a réduit notre festival à pas mal quelque chose de plus petit que d’habitude, dit-il.

On a été capable de créer une belle marche d’histoire pour les familles, on respecte les lois de la COVID-19 et on est ouvert pour que les gens puissent sortir en famille, en suivant les conditions de la province, ajoute-t-il.

Depuis plus de 30 ans, ce festival célèbre le printemps et le village du sud-est du Manitoba, ainsi que le ruisseau Joubert et la rivière aux Rats, explique Roland Gagné.

Le Festival des sucres consiste également en une levée de fonds pour le maintien et le fonctionnement du Musée Saint-Pierre-Jolys.

Roland Gagné souligne par ailleurs le soutien de la communauté et le travail de tous les bénévoles. Sans eux, ce serait impossible d’avoir le site comme on a ici, lance-t-il.

Avec les informations de Thomas Asselin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !