•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restrictions de voyage du Nouveau-Brunswick dénoncées

Ces règles restreindraient de manière déraisonnable les droits constitutionnels des Canadiens.

Un agent pose des questions à un automobiliste.

Les règles actuelles limitent l'accès aux seuls résidents du Nouveau-Brunswick et aux travailleurs essentiels, à quelques exceptions près.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Radio-Canada

L'Association canadienne des libertés civiles demande au gouvernement du Nouveau-Brunswick d'annuler les restrictions de voyage dans cette province.

Les règles actuelles limitent l'accès aux seuls résidents du Nouveau-Brunswick et aux travailleurs essentiels, à quelques exceptions près.

La directrice de l'Association, Cara Zwibel, a écrit jeudi au premier ministre et au ministre de la Sécurité publique pour déplorer que les règles actuelles restreignent de manière déraisonnable les droits constitutionnels de mobilité garantis à tous les Canadiens.

Mme Zwibel convient que ces mesures exceptionnelles visent à protéger la santé publique, mais elle soutient que ces règles ont aussi des implications importantes pour certaines personnes, comme les non-résidents du Nouveau-Brunswick qui ont des parents âgés dans cette province.

L'association soutient que de nombreuses personnes qui souhaitent venir au Nouveau-Brunswick pour des motifs sérieux sont prêtes à se conformer à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Au ministère de la Sécurité publique, le porte-parole Geoffrey Downey confirme que la lettre a bien été reçue.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.