•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la découverte du nard des pinèdes

Des brins de nard des pinède.

La comptonie voyageuse est une épice boréale notamment utilisée dans la confection de certaines bières et de spiritueux.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Radio-Canada

La comptonie voyageuse, plus communément appelée « le nard des pinèdes », est une épice boréale utilisée dans la confection de certaines bières et de spiritueux. L'un des copropriétaires de Champignon boréal, Luc Godin, offre des formations sur la cueillette de cette plante.

C'est une des nombreuses épices qu'on a au Québec, majoritairement au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce n'est pas une plante qu'on va retrouver dans le Sud. Et, c'est une épice qu'on a découvert il y a quelques années qui est super intéressante, qui pousse vraiment dans les forêts de pin du Lac-Saint-Jean, explique Luc Godin à une dizaine d’intéressés présents à Saint-David-de-Falardeau.

Luc Godin devant des intéressés.

Luc Godin offre des formations sur la cueillette de cette plante boréale.

Photo : Marie-Michèle Bourassa

Le nard des pinèdes peut être utilisé dans des tisanes ou pour devenir des épices à viande.

On la fait sécher. C'est vraiment très facile à sécher, même à la maison sur une moustiquaire bien tranquillement, jamais dans le four. On la laisse à température de la pièce. Après, on égraine.

Aromatiser l’alcool

Les microbrasseries et les distilleries utilisent régulièrement la plante pour aromatiser leurs alcools.

On travaille avec beaucoup de clients différents, on a la restauration. Écoute, on a juste à regarder la popularité de la bière et des alcools et gins au Québec, donc c'est beaucoup utilisé pour ces produits-là, estime Luc Godin qui fournit d'ailleurs la distillerie de Saint-David-de Falardeau.

La Distillerie du Fjord en a fait justement l’un des six ingrédients du gin Km 12.

Jean-Philippe Bouchard remue les épices dans un immense récipient.

Jean-Philippe Bouchard, de la Distillerie du Fjord, utilise le nard des pinèdes dans son gin Km 12.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Dans le Km 12, ça va amener un petit côté épicé, un petit kick boisé qui est vraiment intéressant. Dans le fond, ce qu'on va utiliser, c'est vraiment le bourgeon qui va pousser au printemps et, ensuite, la période de cueillette qui va être soit à l'automne, soit au printemps. Et, on travaille avec des biologistes, des cueilleurs professionnels pour l'approvisionnement du nard des pinèdes, mais ça fait une belle signature sur le gin et on est bien fiers d'utiliser cet ingrédient, précise le copropriétaire Distillerie du Fjord Jean-Philippe Bouchard.

Selon un reportage de Marie-Michèle Bourassa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !