•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture d'un centre d'escalade pour non-respect des mesures sanitaires

Façade du centre sportif D-Vert.

La santé publique de l'Estrie a ordonné la fermeture temporaire du centre sportif D-Vert du 9 au 16 avril inclusivement.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La santé publique de l'Estrie a ordonné, vendredi, la fermeture du centre sportif D-Vert du 9 au 16 avril après avoir constaté le non-respect des mesures sanitaires exigées en raison de la COVID-19.

Une équipe de la santé publique aurait visité à trois reprises l’entreprise D-Vert, exigeant certains correctifs de leur part. À leur dernière visite, ceux-ci n'auraient toujours pas été faits, alors que d'autres mesures mises en place auraient régressé.

Coup dur pour une nouvelle entreprise

Ouvert depuis le 31 mars seulement, le centre D-Vert, situé à Magog, offre entre autres à ses membres plusieurs murs où pratiquer l'escalade, ainsi qu'une salle d'entraînement.

Après avoir investi plusieurs millions de dollars pour acquérir cet ancien club de tennis et en faire un centre d'escalade, le propriétaire se dit choqué. Il affirme que les mesures sanitaires en place étaient conformes.

On ne comprend pas pourquoi aujourd'hui on est fermé...J'ai même fait rentrer plus d'employés pour s'assurer qu'on respectait plus les normes de santé publique, pour qu'on puisse bien profiter du D-Vert tout le monde ensemble en pleine sécurité.

Une citation de :Vincent Ouellet, propriétaire de D-Vert

Au contraire de la santé publique, Vincent Ouellet assure avoir répondu positivement à chacune des demandes faites par les autorités, en s'améliorant à chacune de ses visites.

Ça nous a permis d'être au-delà des recommandations et d'être avenants envers la santé publique!

Une citation de :Vincent Ouellet, propriétaire de D-Vert

Vives réactions des membres de D-Vert

La nouvelle a provoqué une onde de choc à Magog. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ont rapidement démontré leur soutien à l'équipe du centre et surtout leur déception quant à cette fermeture temporaire.

Sympathique envers le jeune entrepreneur, le député d'Orford, dont les enfants fréquentent ce centre bien populaire, soutient toutefois cette fermeture préventive.

On a une troisième vague. Si on réussit à la ralentir ou la stopper, on va pouvoir entrevoir un été magnifique. Si on l'échappe, ce n'est pas une bonne solution. Tous ces espaces-là, à l'intérieur, où il y a une certaine densité, on est mieux d'être préventif.

Une citation de :Gilles Bélanger, député d'Orford de la Coalition avenir Québec

Mais le propriétaire souhaite maintenant protéger sa réputation et fera valoir ses points à la santé publique dès lundi, en compagnie de sa directrice.

On est un centre sportif. On veut véhiculer de belles valeurs. Pour des entrepreneurs jeunes, qui se dévouent pour ce projet-là, en une semaine se faire fermer par la santé publique, c'est assez impressionnant, assez ordinaire.

Une citation de :Vicky Morin, directrice du D-Vert

Le D-Vert espère reprendre ses activités dans 7 jours, comme prévu, à moins que l'avis de fermeture ne se prolonge ou que l'Estrie passe en zone rouge.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !