•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un élu municipal parle de « grippe chinoise » dans un message Twitter

Chris Vander Doelen

Chris Vander Doelen

Photo : CBC/Amy Dodge

Radio-Canada

Un conseiller municipal d’Essex, dans le Sud-Ouest de l'Ontario, a employé une expression inadéquate dans un gazouillis pour annoncer qu’il avait attrapé la COVID-19. Ce message a fait des remous sur Twitter.

Mon test pour la grippe chinoise est revenu positif, a écrit vendredi Chris Vander Doelen.

M. Vander Doelen, un ancien journaliste, poursuit en écrivant que dans son cas l’isolement de deux semaines est une punition pire que la maladie elle-même.

Le message de M. Vander Doelen a suscité de nombreux commentaires de gens qui déplorent l’utilisation de l’expression, considérant que cela est raciste.

Je suis certaine que vous êtes au courant de la hausse des actes haineux contre les Asiatiques, écrit Irene Moore Davis. Songez à votre influence, en tant qu’élu.

D’autres vont plus loin et réclament la démission du conseiller.

Chris Vander Doelen a fait carrière comme journaliste et chroniqueur. Il est conseiller municipal depuis 2018 et a tenté sans succès, l'automne dernier, de devenir candidat du Parti progressiste-conservateur ontarien dans la circonscription d'Essex.

Radio-Canada a tenté de joindre M. Vander Doelen, pour obtenir un commentaire de sa part, mais celui-ci n’a toujours pas répondu à notre demande.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.