•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau programme scolaire : un refus du Conseil scolaire de Calgary

Une salle de classe avec des élèves.

Le Conseil scolaire de Calgary ne veut pas participer à l'ébauche du nouveau programme scolaire albertain.

Photo : Getty Images / Frederick Florin

Radio-Canada

Le Conseil scolaire de Calgary (CBE) refuse de prendre part au projet pilote controversé du programme scolaire du gouvernement albertain destiné aux élèves de la maternelle à la 6e année à la rentrée.

Son refus rejoint ceux d'autres conseils, dont celui des écoles publiques et catholiques d’Edmonton ainsi que la Nation métisse de l’Alberta et la Confédération des Premières Nations du Traité no 6.

Comme nous sommes le plus grand conseil scolaire de l’Alberta, nous pensons qu’il est très important d’apporter des rétroactions au ministère de l’Éducation , indique le CBE dans un communiqué. Le conseil entend obtenir des points de vue à la rentrée de la part d’enseignants, de spécialistes en programmes scolaires ainsi que de parents d’élèves.

L’ébauche du nouveau programme fait l’objet de nombreuses critiques. Elle est accusée notamment d’être eurocentrique, notamment son approche envers le colonialisme et l’histoire autochtone.

Le mois dernier, la ministre de l’Éducation, Adriana LaGrange, a indiqué que la participation au projet pilote était volontaire, mais qu’elle espérait voir participer des écoles urbaines et rurales.

Le ministère souhaite que le nouveau programme scolaire soit instauré dans les écoles d’ici septembre 2022.

D'après les informations de Pamela Fieber

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !