•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lebel-sur-Quévillon cherche des idées de projets pour son premier budget participatif

Un plan large de la ville de Lebel-sur-Quévillon.

Lebel-sur-Quévillon consacre 20 000 dollars pour son premier budget participatif.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

La municipalité de Lebel-sur-Quévillon veut que sa population décide où sera investie une partie de son budget.

Elle invite ces citoyens à proposer des projets qui seront réalisés dans son premier budget participatif.

C'est une première pour la municipalité et cette année, 4 projets pourraient voir le jour grâce à un budget de 20 000 $, la moitié de la Minière Osisko.

La Ville organise une rencontre d’information mardi prochain à 19 h sur la plateforme Zoom pour expliquer sa démarche et répondre aux questions des citoyens sur le processus de décision.

Le budget participatif a été adopté en décembre dernier, une façon pour la municipalité d'impliquer les citoyens dans le développement de leur ville explique la directrice du service des loisirs, de la vie communautaire et de la culture, Karine Lafrenière.

« Ça faisait longtemps qu'on voulait l’amener à Lebel-sur-Quévillon. »

— Une citation de  Karine Lafrenière

Les citoyens ont de bonnes idées. On sait dit pourquoi ne pas laisser la parole aux citoyens pour choisir qu'est-ce qu'ils voudraient vraiment avoir, explique la responsable. Des fois on prend des décisions administratives peut-importe comment ça se déroule dans le processus de décision municipaux, c’est pour ça qu’on s’est dit cette fois-ci on donne vraiment la parole aux citoyens ce sont eux qui vont avoir le mot final pour dire comment ça va être géré cet argent-là.

Les citoyens ont jusqu'au mois de mai pour déposer leur projet.

Un comité du budget participatif

Un comité va s'assurer du respect des critères d'admissibilité et les projets retenus seront soumis au vote de la population en septembre précise Karine Lafrenière.

Ce n'est pas tous les projets qui vont être admissibles, explique-t-elle. Le comité va faire un tri pour être certain que chacun des projets répond aux critères. Par la suite, on va faire un accompagnement individuel avec les gens qui ont déposé des projets puis à l'automne, il va y avoir un vote des citoyens. Le principe du budget participatif, c'est que la décision finale revient aux citoyens.

Les projets doivent être réalisés d'ici l'été 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !