•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Granby et Drummondville vivent aussi un engouement pour le vaccin AstraZeneca

Un pharmacien prépare une dose du vaccin AstraZeneca/Oxford COVID-19 avec une seringue dans une pharmacie en France, le 2 avril 2021.

Le vaccin AstraZeneca, développé avec l'université d'Oxford, fait l'objet de suspicions dans plusieurs pays.

Photo : Getty Images / LOIC VENANCE

Radio-Canada

Le vaccin AstraZeneca suscite l'engouement à Drummondville et à Granby. La vaccination sans rendez-vous s'amorçait vendredi dans ces deux municipalités, et près de 2500 coupons ont été distribués.

À Drummondville, seulement 350 coupons pour obtenir une dose du vaccin d'AstraZeneca étaient disponibles, vendredi, et ils se sont écoulés en un peu plus d'une heure. De nombreux citoyens s'étaient d'ailleurs présentés au Centrexpo Cogeco de Drummondville bien avant l'ouverture des portes, à 8 h. Certains ont même bravé le couvre-feu pour arriver aux aurores.

La peur, je laisse cela aux autres. Moi, à 80 ans, c'est un grand bonheur de se faire piquer parce qu'à cet âge-là, tu ne veux pas trop attendre, souligne un homme, rencontré sur place.

L'engouement fut tel qu'une centaine d'autres vaccins ont été administrés en fin de journée à des gens qui n'avaient pu obtenir un coupon en matinée.

Le système a toutefois causé une confusion au sein de la population. Certaines personnes, ignorant qu'un coupon était nécessaire ou que la quantité était limitée, sont reparties bredouilles et frustrées face à la situation. Bonne nouvelle pour eux : d'autres doses seront disponibles samedi.

On sera ouvert de 8 h à 20 h, avec du sans rendez-vous, comme aujourd'hui, confirme la cheffe du site, Sarah Saint-Pierre. Nous aurons 500 coupons disponibles, et dès 17 h, on pourra en passer une centaine supplémentaire.

Succès aussi du côté de Granby, et plus de dépistage

Du côté de Granby, 2100 coupons ont été distribués vendredi.

En raison de la hausse des cas de variant dans la région, le CIUSSS de l'Estrie - CHUS a par ailleurs annoncé que le centre de dépistage désigné sera de nouveau ouvert les fins de semaine.

Les personnes pourront donc subir un test du lundi au dimanche, dès 7 h. Ce week-end, les services seront toutefois offerts sans rendez-vous seulement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !