•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Lavallois de 70 ans et plus pourront voter par correspondance aux municipales

Le débat est également en cours à Montréal.

Une dame poussant sa marchette vers un isoloir.

Une motion doit être adoptée la semaine prochaine à Laval pour permettre aux personnes de 70 ans et plus de voter par correspondance cet automne.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Une première ville manifeste son intention de permettre aux électeurs de 70 ans et plus de se prononcer par la poste aux élections municipales de novembre.

Une motion en ce sens sera déposée mardi prochain au conseil municipal de Laval, a appris Radio-Canada.

Elle sera présentée par le conseiller de Duvernay-Pont-Viau et vice-président du comité exécutif, Stéphane Boyer, qui a été désigné récemment pour succéder à Marc Demers comme chef du Mouvement lavallois et candidat à la mairie en 2021. Sa formation étant majoritaire au conseil municipal, la motion devrait être adoptée aisément.

La mesure devrait toucher plus de 50 000 personnes, estime le cabinet du maire Demers.

En 2017, à peine un Lavallois sur trois a voté aux élections municipales, le taux de participation s'établissant à 36,3 %.

D'autres villes pourraient suivre

La démarche du Mouvement lavallois découle de l'adoption à l'Assemblée nationale, le 25 mars dernier, du projet de loi 85 (Nouvelle fenêtre), ou Loi visant à faciliter le déroulement de l’élection générale municipale du 7 novembre 2021 dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

L'Union des municipalités du Québec s'attend d'ailleurs à ce que d'autres conseils se prononcent sur le sujet dès la semaine prochaine. Car le temps presse : les municipalités intéressées ont jusqu'au 1er juillet pour se manifester, stipule la loi.

À Montréal, l'opposition officielle déposera elle aussi une motion en ce sens au prochain conseil municipal, dans deux semaines. Mais l'administration Plante semble pour l'instant réfractaire à l'idée et invoque des raisons logistiques.

La loi adoptée par Québec il y a deux semaines ne permet pas le vote électronique, mais plutôt la transmission par la poste de bulletins de vote. Le projet de règlement (Nouvelle fenêtre) a été publié dans la Gazette officielle du Québec vendredi.

Avec la collaboration de Mathieu Prost

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !