•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Dre Etches met la table pour une fermeture des écoles d'Ottawa après la relâche

La Dre Vera Etches, médecin chef de Santé publique Ottawa en conférence de presse.

Dre Etches, médecin chef de Santé publique Ottawa, a laissé entendre que les écoles pourraient demeurer fermées après la semaine de relâche dans la capitale fédérale.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

La Dre Vera Etches, médecin chef de Santé publique Ottawa (SPO), a ouvert la voie, vendredi, à une possible fermeture des écoles dans la capitale fédérale, après la semaine de relâche prévue du 12 au 16 avril.

C’est avec le cœur gros que je crois maintenant que les probabilités que les écoles ferment pour l’apprentissage en personne, après les vacances du printemps, sont plus élevées que les probabilités que la situation avec la COVID-19 s’améliore à temps pour les garder ouvertes, a laissé entendre la Dre Etches, la voix éteinte, l'air fatigué, en point de presse.

Mon cœur est gros, car je sais combien les écoles sont importantes pour la santé de notre communauté.

Une citation de :Dre Vera Etches, médecin chef de Santé publique Ottawa

Le cœur gros et visiblement exténuée devant le nombre de cas de COVID-19 en croissance constante depuis plusieurs jours, la Dre Etches a même cru bon de se faire rassurante sur son état de santé, en indiquant qu’elle avait récemment reçu un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19.

La situation de la COVID-19 à Ottawa est extrêmement préoccupante et nous avons besoin de mesures restrictives qui vont plus loin pour aplatir la courbe. Les hospitalisations sont toujours plus nombreuses, les personnes plus jeunes ont besoin d’hospitalisation. Plus de personnes que jamais sont déclarées positives à la COVID-19, a expliqué le médecin chef de SPO.

La ville d’Ottawa a d’ailleurs fracassé son record de nombre de nouveaux cas, vendredi, avec un bilan de 242 nouvelles infections et trois décès supplémentaires liés au virus.

La santé publique devrait partager son plan d’intervention concernant les écoles mercredi prochain.

Mesures additionnelles

Alors que l’ordre de rester à la maison a été décrété en Ontario cette semaine, la Dre Etches a annoncé des mesures additionnelles pour les entreprises et organisations qui demeurent ouvertes, de sorte que les exigences en matière de signalement de cas de COVID-19 aux autorités soient rehaussées.

Une personne devra également surveiller la distanciation et la capacité dans les files d’attente afin de s’assurer du respect des règles.

La santé publique veut également mieux informer les salariés sur les indemnités auxquelles ils ont droit lorsqu’ils doivent s’isoler en lien avec la COVID-I9, de manière à éviter qu’un employé potentiellement contaminé prenne des risques inutiles en se rendant au travail.

Ces nouvelles restrictions seront en vigueur à partir de samedi, 5 h.

Jim Watson portant un masque dans l'hôtel de ville d'Ottawa.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Je peux vous confirmer que les agents de réglementation municipaux vont s'assurer que ces nouvelles mesures soient respectées au cours des quatre prochaines semaines, pour finalement espérer profiter d’un été et d'un automne plus normaux, a indiqué le maire d’Ottawa, Jim Watson, qui qualifie les mesures de confinement de difficiles, mais nécessaires.

L’ajout de Vanier/Overbrook aux points chauds réclamé

Depuis vendredi, selon les plans de la province, des plages horaires pour la vaccination ont été ouvertes aux personnes de 50 ans et plus dans 27 points chauds de la Ville d’Ottawa, où la situation en lien avec la COVID-19 est plus critique.

La députée provinciale d’Ottawa-Vanier, Lucille Collard, a d’ailleurs exhorté la ministre de la Santé de l’Ontario, Christine Elliot, cette semaine, à ajouter Vanier/Overbrook à la liste des collectivités de points chauds.

Au cours des cinq derniers mois, la communauté de Vanier/Overbrook a connu l’un des plus grands nombres de personnes avec la COVID-19 à Ottawa. L’absence d’accès prioritaire aux vaccins signifie que cette collectivité déjà vulnérable continuera de voir une augmentation rapide du nombre de cas, a fait valoir Mme Collard dans un communiqué.

Par ailleurs, la Ville d'Ottawa a signalé, vendredi, que les enseignants en éducation spéciale et les bénéficiaires de soins de santé à domicile sont maintenant admissibles à prendre un rendez-vous de vaccination.

Chirurgies reportées à Ottawa

Comme l’avait évoqué plus tôt la province de l’Ontario, les hôpitaux d’Ottawa ont annoncé, vendredi, le report de chirurgies non urgentes pour faire face à la hausse des hospitalisations de patients atteints de la COVID-19 anticipée et déjà constatée depuis plusieurs jours dans la région.

Stéphane Roux en entrevue dans son bureau.

Stéphane Roux, médecin-chef à l'Hôpital Montfort (archives)

Photo : Radio-Canada

Actuellement, avec la montée des cas qu’on voit [...], on est inquiets de ne pas être capables, dans un futur rapproché, d'offrir, par exemple, des respirateurs ou d'offrir un lit de soins intensifs à tous les patients qui pourraient en avoir besoin, a indiqué le médecin‑chef de l’Hôpital Montfort, Dr Stéphane Roux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !