•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba au début de la troisième vague, selon les autorités sanitaires

Les autorités sanitaires du Manitoba annoncent 179 nouveaux cas de COVID-19. Trois décès sont aussi à déplorer.

Une pancarte près du trottoir avec des informations qui indiquent que c'est un centre de dépistage de la COVID-19.

Des affiches se trouvent devant un centre de dépistage communautaire, chemin St. Mary’s, à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Lors d'une conférence de presse, la Dre Joss Reimer, médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19, a affirmé que le Manitoba était entré dans sa troisième vague de COVID-19.

Le nombre de cas quotidiens annoncés au Manitoba, ainsi que le taux de positivité sont en hausse légère mais constante depuis un peu plus d’une semaine.

La Dre Joss Reimer, médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19, n’a pas mâché ses mots à ce sujet lors d’une conférence de presse vendredi.

Je vais être claire : nous sommes au début de la troisième vague au Manitoba, a-t-elle lancé, en notant que les bilans sont en augmentation depuis plusieurs jours, tout comme la proportion d’infections liées aux variants préoccupants.

Le nombre de cas est à la hausse en Ontario et en Saskatchewan, en raison de la hausse de cas de variants préoccupants. Avec ces variants, on a observé des effets plus graves sur des personnes plus jeunes, a-t-elle rappelé.

Selon la Dre Reimer, il est essentiel que les Manitobains respectent les directives sanitaires. Si nous ne pouvons pas contrôler la transmission de la COVID-19, les Manitobains se verront imposer plus de restrictions dans les prochains jours, a-t-elle dit.

Le bilan du jour

Un homme dans la vingtaine qui vivait dans la région sanitaire du Nord, une sexagénaire de Winnipeg et une septuagénaire de Winnipeg, dont le cas est lié à l’éclosion au Golden Links Lodge, sont morts de la COVID-19. Le nombre de décès liés à la maladie est dorénavant de 949 au Manitoba.

Par ailleurs, les cas annoncés vendredi portent à 34 969 le total de cas dans la province depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur cinq jours s’établit à 5,5 % pour la province, et à 5,1 %, pour la région de Winnipeg.

De plus, 37 cas supplémentaires de variants détectés ou séquencés ont été recensés. Parmi eux, 33 sont le B.1.1.7, dont 28 sont situés à Winnipeg, 1 dans la région d’Entre-les-lacs et dans l’Est, 3 dans la région sanitaire Prairie Mountain, et 1 dans la zone de Santé Sud.

Les 4 autres cas de variants n’ont pas été encore catégorisés.

Faits saillants :

  • 1180 cas actifs

  • 32 840 personnes guéries à ce jour 

  • 136 personnes à l’hôpital, dont 35 aux soins intensifs

  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 est maintenant de 949 

Cas de variants détectés ou séquencés jusqu’ici :

  • 332 cas du variant B.1.1.7

  • 20 cas du variant B.1.351

  • 24 cas n’ont pas encore été catégorisés

  • total de 376 cas de variants préoccupants

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 77

  • Prairie Mountain : 9

  • Santé Sud : 7

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 2

  • Nord : 84

Depuis le début du mois de février 2020, 599 622 tests de dépistage ont été effectués, dont 2474 jeudi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Éclosion dans une école à Boissevain

La province indique que deux éclosions ont été détectées. L’une se trouve au foyer Extendicare-Oakview Place, à Winnipeg.

Une autre éclosion est en cours à l’école de Boissevain, un village situé dans le sud-ouest du Manitoba. La province ajoute que les élèves suivent des cours à distance jusqu’au 23 avril.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !