•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Champagne assure que le projet sur le TGF est toujours le seul sur les rails

Des rails d'un chemin de fer.

Archives

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

« Il y a juste un projet de train et c’est le train à grande fréquence (TGF) », assure le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l'Industrie du Canada, François-Philippe Champagne.

Le Journal de Montréal rapporte que, selon ses sources, la nouvelle ministre de l’Infrastructure, Catherine McKenna, miserait davantage sur un projet de train à grande vitesse (TGV) entre Montréal et Toronto, en excluant donc Québec et Trois-Rivières.

Un train à grande vitesse nécessiterait de plus gros investissements et prendrait plus de temps à mettre en branle qu’un train à grande fréquence.

En entrevue à l’émission Toujours le matin, l’ancien ministre de l’Industrie et député de Saint-Maurice–Champlain, a toutefois assuré que seul le projet de train à grande fréquence (TGF) entre Québec et Toronto est toujours dans les plans du gouvernement fédéral.

Il affirme que les études sont faites en fonction de ce scénario, qui est la meilleure option selon lui. Ce qui a été démontré, c’est que c’est la fréquence qui va faire que les gens vont le prendre, a déclaré le ministre.

Après avoir consulté quelques-uns de ses contacts, le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, a dit constater que le projet de TGF est toujours bien vivant.

Il n’a jamais été question d’exclure Trois-Rivières dans un projet de TGF, assure le maire de Trois-Rivières, mais reconnaît que ça pourrait arriver dans un projet de TGV, notamment parce qu'un train à grande vitesse pourrait faire moins d'arrêts afin d'être plus rapide.

Jean Lamarche espère que le budget fédéral, qui sera déposé le 19 avril, fera mention du projet de TGF. À ce sujet, le ministre François-Philippe Champagne n’a rien voulu dévoiler lors de son passage à Toujours le matin, vendredi.

Un projet qui stagne 

L’ancien maire et ex-candidat conservateur dans la circonscription de Trois-Rivières, Yves Lévesque, trouve que le projet n’avance pas et que M. Champagne doit agir.

Le train est en train de dérailler alors c’est à lui et au gouvernement libéral de le remettre sur les rails et d’être cohérents et conséquents à la conférence de presse qu’ils ont faite à Trois-Rivières, a-t-il déclaré en entrevue à l'émission Toujours le matin.

En juin 2019, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à Trois-Rivières, Ottawa et la Banque de l'infrastructure du Canada ont annoncé un investissement de 71 millions de dollars en vue d'étudier la proposition de VIA Rail pour le train à grande fréquence (TGF) dans le corridor Québec-Toronto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !