•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La majorité des éclosions en Saskatchewan se sont déclarées en milieu de travail

La devanture d'une épicerie Safeway dans la ville de Regina.

Parmi les milieux de travail exposés figurent des épiceries et d'autres types de commerces. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Plus de la moitié des éclosions de COVID-19 dans les villes de Regina et de Saskatoon se sont produites en milieu de travail, selon les autorités provinciales.

Plus particulièrement, 57 % des éclosions à Regina et 77 % à Saskatoon ont eu lieu dans un milieu de travail, ces deux dernières semaines. Dans la capitale provinciale, cela représente 27 des 47 éclosions enregistrées entre le 25 mars et le 8 avril.

Parmi les milieux de travail exposés, on retrouve notamment des épiceries, d'autres types de commerces et des entreprises de sous-traitance.

Ces données sont dévoilées alors que les services de soins intensifs à Regina sont complets et que les hôpitaux signalent de plus en plus de jeunes personnes très malades de la COVID-19.

Avec cette découverte, plusieurs demandent au gouvernement de permettre aux travailleurs essentiels de se faire vacciner sans attendre l’admissibilité de leur groupe d’âge. Le président-directeur général de Sherwood Co-op, Troy Verboom, dont les employés sont dans la moyenne d’âge de 30 à 40 ans, soutient cette idée.

Je pense que nous avons fait du bon travail pour protéger les clients avec les différents protocoles et mesures de sécurité. Mais si nous pouvions vacciner les travailleurs de première ligne, ce serait une protection supplémentaire pour tout le monde.

Vacciner les grands milieux de travail

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a récemment dévoilé que la province songe à installer des centres de vaccination mobiles pour les milieux de travail de plus de 600 employés.

Cependant, l’idée en est encore au stade initial et ne devrait pas être mise en oeuvre rapidement. Pour l’instant, la province continuera de vacciner la population en tenant compte du critère de l'âge.

Tout le monde dans cette province aura accès à la première dose du vaccin d’ici le début du mois de juin si nous continuons à recevoir des doses du gouvernement fédéral, et je pense que cela sera faisable, a affirmé le premier ministre il y a quelques jours.

Scott Moe avait aussi affirmé que la vaccination des travailleurs essentiels aiderait le système de santé et éviterait aux personnes jeunes de contracter la COVID-19 au travail.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !