•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau supercentre de vaccination à Winnipeg

Des grilles et des gens qui attendent.

Le Centre des congrès de Winnipeg accueille le plus grand supercentre de vaccination au Manitoba contre la COVID-19. Un deuxième ouvrira bientôt à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Sophie Pelletier

Le Manitoba a annoncé qu’un nouveau supercentre de vaccination devrait ouvrir au début du mois de mai à Winnipeg. La capacité maximale de ce centre sera de 4154 doses par jour.

Ce nouveau supercentre sera situé à la Winnipeg Soccer Federation, rue Leila, à Winnipeg. La province envisage son ouverture le 7 mai, en fonction des livraisons reçues.

Dans une présentation technique à la presse vendredi, la province a déclaré que 259 847 doses de vaccin avaient été administrées jusqu’à maintenant. Parmi les autres doses reçues mais non comptées comme administrées, 92 300 sont allouées à des partenaires de vaccination chez les Premières Nations ou encore en cliniques médicales et en pharmacies, et 55 217 sont réservées pour des rendez-vous dans les dix prochains jours.

En excluant les vaccins donnés par les partenaires, la province espère avoir administré 300 000 doses autour du 20 avril, et près de 400 000 à la fin du mois.

L’âge d’admissibilité au vaccin pour le grand public passe à 60 ans, et 40 ans pour les personnes issues de Premières Nations.

Une campagne de vaccination équilibrée

Le codirigeant du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19, Johanu Botha, affirme que l’approche de vaccination au Manitoba cherche un équilibre entre une campagne ciblée et une campagne de vaccination de masse.

Souvenez-vous que notre système présente un équilibre de gros tuyaux de vaccin, nos supercentres qui distribuent des vaccins rapidement, et de petits tuyaux de vaccin, nos centres de vaccination temporaires qui prennent un peu plus de temps, mais qui atteignent les Manitobains isolés et vulnérables, dit-il.

La médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19, la Dre Joss Reimer implore les Manitobains de se faire vacciner dès que possible, pour protéger les plus vulnérables.

Pensez à votre propre admissibilité au vaccin, mais aussi à vos grands-parents, votre ami qui suit un traitement de chimiothérapie, pensez à votre nièce avec un système immunitaire affaibli, lance-t-elle.

Imaginez s’ils attrapaient la COVID-19, le double effet avec une condition médicale préexistante présente un grand risque d’hospitalisation ou même de mort due à la COVID, poursuit le médecin.

Si nous sommes tous immunisés, il y a beaucoup moins de chance que l’on transmette le virus aux autres, résume la Dre Reimer.

L'approvisionnement en vaccin toujours incertain

L’opération reste soumise aux aléas de l'approvisionnement en vaccin. La province rappelle d’ailleurs que les 28 000 doses du vaccin de Moderna attendues cette semaine arriveront plutôt dans la semaine prochaine. La livraison des doses du vaccin de Pfizer-BioNTech n’est cependant pas retardée et la province croit qu’elle pourrait peut-être en recevoir plus que prévu en mai.

Le Manitoba projette toujours que population générale de 18 ans et plus pourra se faire vacciner à la mi-mai, selon un scénario optimiste, ou encore à la mi-juin, selon un scénario pessimiste.

Des navigateurs ont été engagés pour guider les personnes qui se présentent à leur rendez-vous. La province indique aussi que des étudiants, qui seront pleinement disponibles en mai, viendront prêter main-forte à la vaccination cet été.

Les personnes de plus de 65 ans qui n’ont pas de prédispositions médicales peuvent désormais prendre rendez-vous pour la vaccination en pharmacie ou en clinique. La priorité sera accordée à ceux qui ont des difficultés à se rendre à un supercentre ou à une clinique éphémère.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !